Un Auchan russifié débarque en France

Crédits photo : RIA-Novosti

Crédits photo : RIA-Novosti

La formule de centre commercial Auchan City concoctée sur le marché russe va arriver ce mois-ci sur le marché d'origine de l'enseigne

Un magasin pilote Auchan City ouvrira ses portes le 6 avril dans le nord de la France, a affirmé le membre du Conseil des directeurs d'Auchan Russie, LudovicOligné, lors d'une conférence à l'Institut Adam Smith. Le prototype du nouvel hypermarché qui verra le jour dans le centre de Tourcoing est un magasin situé à Moscou, dans le quartier Marina Rocha, a-t-il précisé.


L'enseigne au rouge-gorge s'est décidée à créer des hypermarchés de proximité de taille moyenne sous le nouveau concept « Auchan City « en 2008, en rachetant Ramstore à la holding turque Enka. « Au début ces magasins ont affiché une efficacité plus basse que les hypermarchés classiques: leurs ventes annuelles au mètre carré étaient presque deux fois inférieures, à environ 10.000 dollars par m2 et par an contre 18.000 dollars pour un hypermarché standard », raconte le directeur général de l'agence d'information InfoLine Mikhaïl Bourmistrov (le groupe Auchan ne dévoile pas ses chiffres). Fin 2009, la maison mère a élaboré un nouveau concept pour Auchan City.


Le format »hypermarché de proximité », comme l'appelle Auchan, se distingue des établissements classiques par une surface inférieure (4.000-5.000 m2 contre 13.000), un assortiment réduit (15.000 produits contre 45 000-50 000 dans un Auchan standard), et une priorité aux produits alimentaires (80% contre 60%). 14 magasins de ce type fonctionnent actuellement en Russie.


Suite à un changement d'image, l'efficacité d'Auchan City a augmenté. Les ventes sont montées à 12.000-13.000 dollars par mètre carré, poursuit M. Bourmistrov. "C'est plus que dans les autres chaînes", affirme-t-il. Selon InfoLine, les ventes du réseau d'hypermarchés pétersbourgeois O'key, se sont élevées l'année dernière à 10.400 dollars par m2, et celles du réseau Carrousel à 6.500 dollars.


Les « Auchan City » pourraient être plus efficaces que les Auchan classiques. La rentabilité des hypermarchés de taille moyenne est en général plus élevée que celle des établissements classiques, explique l'analyste en chef de Mint Yard Capital Andreï Verkholantsev. « En se fondant sur les chiffres des chaînes russes, on peut dire que la marge EBITDA des hypermarchés urbains peut se maintenir à 8% grâce à des majorations un peu supérieures, contre 5-6% pour les hypermarchés Auchan classiques », a-t-il calculé.


"Nos collègues français sont venus en Russie, ils ont étudié le fonctionnement du format, et ont décidé qu'il serait intéressant d'essayer de l'implanter en France", a précisé M. Oligné. En fonction des résultats du magasin pilote de Tourcoing, le groupe pourrait décider de développer ce format dans d'autres pays, a-t-il ajouté.


"Le groupe ne possède en principe aucun format d'hypermarché urbain: soit de gros magasins, soit les supermarchés Simply Market en Europe et Atac en Russie. Le nouveau format constitue une tentative de trouver une nouvelle niche sur le marché français très dense", estime M. Bourmistrov. La rentabilité au mètre carré en France sera selon lui plus faible qu'en Russie, parce que la concurrence y est plus âpre. "Par exemple, les hypermarchés américains Walmart n'obtiennent que 4.000 dollars par an par mètre carré ».

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.