Moscou hausse le ton sur la Libye

Crédits photo : DR

Crédits photo : DR

Le représentant de la Russie auprès de l'OTAN Dmitri Rogozine a intimé à l'organisation de respecter strictement le mandat accordé par l'ONU


Une Russie-Otan consacrée à la Libye s'est tenue le 29 mars, alors que la conférence internationale sur la Libye était sur le point de s'ouvrir à Londres. A cette occasion, le représentant permanent de la Russie auprès de l'Otan, Dmitri Rogozine, a rappelé la différence du point de vue russe en répondant aux journalistes au siège bruxellois de l'Otan.

 

" Nous avons attiré l'attention de l'Otan (…), sur la nécessité d'éviter toute interprétation fantaisiste des dispositions de la résolution », a souligné le diplomate russe.


Selon lui, " cette résolution est écrite dans un langage diplomatique clair, et prévoit des garde-fous précis, liés au droit international, dans la mise en œuvrede la résolution en question sur la Libye ».


Le chef de la mission russe auprès de l'Otan a également insisté sur le fait que « la résolution du Conseil de sécurité de l'ONU prévoit le développement parallèle du processus politique, et du processus de réconciliation politique entre les parties hostiles ». Selon lui, sans ces mesures diplomatiques et politiques, la résolution de la crise libyenne est pratiquement impossible.


Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.