XIème Concours International de Piano de Conservatoire russe Alexandre Scriabine

Tanaka Masaya (grand prix, Niveau  G - Supérieur II). Crédits photo : Maria Tchobanov

Tanaka Masaya (grand prix, Niveau G - Supérieur II). Crédits photo : Maria Tchobanov

Fin février, s’est tenu à Paris le XIème Concours International de Piano, fondé en 2000 par l’illustre pianiste russe Igor Lazko. Traditionnellement, le concours se déroule dans les locaux du Centre russe pour la Science et la Culture qui abrite le Conservatoire Russe de Paris Alexandre Scriabine. Ce concours vise à promouvoir l’école de piano russe, mais aussi à faire connaître les compositeurs russes aux jeunes musiciens du monde entier (le programme prévoit une œuvre imposée d’un compositeur russe et français). Les épreuves du Conservatoire Alexandre Scriabine se distinguent des autres concours organisés en France : une catégorisation plus simple, aucune œuvre n’est imposée, une limitation de temps moins strictequi laisse aux participants une plus grande liberté pour montrer leur talent et leurs compétences en matière musicale. Le jury du concours est présidé par le célèbre pianiste-concertiste Mikhaïl Vozkresensky, professeur au Conservatoire de Moscou.

 

Chaque année, le concours attire de plus en plus d’artistes, non sans raison. Jusqu’à présent, les lauréats comptent tous une brillante carrière musicale.

 

Cette année, c’est 70 musiciens de 20 pays qui sont venus participer au concours. Parmi les lauréats, des jeunes talents du Portugal, de France, d’Allemagne, de Corée, de Lettonie, de Lituanie, de la Moldavie, d’Ukraine, de Russie et du Japon. Pour le fondateur et président du concours Igor Lazko, c’est un plaisir de constater que de nombreux participants non Russes parlent la langue. Cela montre que la musique participe activement à diffuser la culture russe dans le monde.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.