Le E-book révolutionne l'édition russe

Le livre électronique s’impose. Photo : DR

Le livre électronique s’impose. Photo : DR

L’édition électronique pourrait révolutionner plus vite qu’ailleurs le secteur du livre, alors que ce dernier est aujourd’hui très mal en point en Russie

La Russie a une longue tradition littéraire, mais son industrie de l’édition n’est plus en mesure de l’honorer comme il se doit. Le piratage sur Internet a enrayé le développement du marché du livre : les téléchargements illégaux ont privé les éditeurs des revenus nécessaires à la promotion des jeunes auteurs.


À l’heure actuelle, 80% des ventes de livres papier se font à Moscou et Saint-Pétersbourg, contre 20% seulement en province, selon les libraires virtuels Bookmate.ru et Ozon.ru. La distribution numérique de la littérature pourrait relever le défi que constitue la distribution du livre sur le vaste territoire russe. « Les médias numériques échappent aux contrôles douaniers et aux prix du transport » , explique Simon Dunlop, fondateur de Bookmate.ru. Le livre électronqiue ( e-book ) est déjà considéré par les experts comme le premier produit de téléchargement légal sur le net russe. Selon Dunlop, le nombre de téléchargements à partir de Bookmate a augmenté exponentiellement toute l’année dernière.


Avec 110 millions d’internautes dans toute l’ex-URSS et le développement effréné d’Internet, le marché a un potentiel de croissance énorme. « Il suffit que les gens disposent d’une connexion Internet et l’on peut commencer à utiliser le pouvoir technologique pour ouvrir ces nouveaux marchés » , espère Dunlop.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.