Deux divas en fin de règne ?

Evelina Khromtchenko et Alena Doletskaïa : gloire et déboires.Crédits photo : Photoxpress

Evelina Khromtchenko et Alena Doletskaïa : gloire et déboires.Crédits photo : Photoxpress

Ces deux divas de la mode russe étaient rédactrices en chef des journaux les plus influents. Elles ont perdu leur poste quasiment en même temps. Evelina Khromtchenko a été remerciée de la manière la plus abrupte. Un beau matin, on lui a interdit l’accès à son bureau. À sa place, l’éditeur de L’Officiel a nommé son épouse. Le départ d’Alena Doletskaïa de Vogue fut l’issue d’un conflit plus discret. Elle profite dorénavant de sa liberté pour écrire un livre.

Deux femmes, deux parcours très différents. Alena Doletskaïa est née d’un père célèbre chirurgien. Diplômée en philologie, elle enseigne la traduction de l’anglais à l’université. Grâce à des liens familiaux, elle travaille pour des compagnies étrangères. Sa nomination au poste de rédactrice en chef de Vogue est la suite logique d’une brillante carrière, qui n’est assurément pas finie.

De son côté, Evelina Khromtchenko a gravi les échelons par ses propres moyens. Née à Oufa, elle monte étudier à Moscou. Diplômée de journalisme, elle écrit des articles sur la mode. Lorsque L’Officiel débarque en Russie, Evelina Khromtchenko, une des rares spécialistes du monde de la mode, se voit logiquement nommée à la direction.

Disposant d’appuis influents, Khromtchenko a rebondi. Fin septembre, les éditions Jalou à Paris l’ont nommée Directrice éditoriale internationale de la maison et du même coup l’ont replacée à la tête de L’Officiel Russie aux côtés d’un nouvel éditeur russe. L’ancien éditeur proteste de la validité de son contrat jusqu’en 2011. La Russie verra-t-elle deux L’Officiel paraître parallèlement ?

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.