Investissements européens pour la modernisation industrielle russe (+Vidéo)

Le chantier de construction de l'usine à Tobolsk. Crédits photo : DR

Le chantier de construction de l'usine à Tobolsk. Crédits photo : DR

Une ligne de crédit de près de 1,5 milliard de dollars est accordée par un consortium bancaire coordonné par le Crédit agricole français avec la Vneshekonombank russe en interface, pour la construction d'une usine de polypropylène à la fois « innovante, écologique » et à grande capacité qui doit commencer à produire en décembre 2012 à Tobolsk (Sibérie occidentale).

L'annonce a été faite mardi 5 octobre à Paris au cours d'une conférence de presse par les banquiers concernés et des dirigeants de Sibur, premier groupe pétrochimique russe.

L'usine, d'une valeur totale de 2 milliards de dollars, est financée à hauteur de 559 millions par les fonds propres de Sibur Holding et de 1,441 milliard USD par une ligne de crédit accordée, par l'intermédiaire de la Vneshekonombank, par un consortium de banques et d'assurances à l'export de plusieurs pays européens dont la France, l'Allemagne et l'Italie, ont précisé les intervenants. 1,2 milliard proviennent des assureurs à l'export prêtés sur 13 ans et 221 millions sur cinq ans sont prêtés par les banques, avec un délai de grâce jusqu'au début de la production, a indiqué M. Alain Massiéra, vice-président du Crédit Agricole-CIB. Il a souligné le caractère novateur d'un tel « multisourcing » de financements.

« Il n'y a que deux unités dans le monde qui peuvent produire 500.000 tonnes de polypropylène par an, comme notre usine de Tobolsk actuellement en construction, avec un réel effort de préservation écologique. Elle représente un pas important pour sortir la Russie de la dépendance des matières premières », a déclaré M. Vladimir Razumov, vice président de la compagnie pétrochimique Sibur qui construit le complexe de polymères de Tobolsk.

C'est la première unité de production de cette nature et de ce niveau en Russie et cela représente « une production à forte valeur ajoutée », a repris le président de Vneshekonombank, M. Vladimir Dmitriev.

Le consortium bancaire est coordonné par le Crédit Agricole Corporate and Investment Bank (CA-CIB), et comprend la Deutsche Bank AG, Intesa Sanpaolo SPA, ING Bank N.V, la Société générale Corporate and Investment banking KFW IPEX-Bank GMBH et Sumitomo Misui Banking corporation appuyé sur les assurances export SACE d'Italie et Euler Hermes d'Allemagne, ont précisé les banquiers intervenant au cours de la présentation.

Pour les représentants du Crédit agricole, interrogés par La Russie d'Aujourd'hui (voir vidéo), cet engagement correspond à « un axe de développement dans les secteurs de pointe » et la banque répond à une « gageure en se montrant un spécialiste du financement en multisourcing, au service de l'économie réelle et du développement » en Russie, « où la banque est présente depuis plus de 100 ans par le biais du Crédit Lyonnais », a rappelé M. Erik Koebe, président du CA-CIB de Moscou.



Interview réalisé par Dimitri de Kochko

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.