La Russie vue du train (+Diaporama)

L’exposition «La Russie vue du train» est montrée en France pour la première fois, dans le cadre de la Foire internationale de Bordeaux, du 8 au 17 mai 2010, et présentée par le supplément français La Russie d’Aujourd’hui du grand quotidien russe, Rossiyskaya Gazeta, et par le Centre de Russie pour la science et la culture à Paris (Rossotroudnitchestvo).

L’exposition «La Russie vue du train» est un projet commun des Chemins de fer russes et du photographe Anton Lange. L’idée est de présenter la Russie contemporaine à travers le regard d’un artiste qui parcourt le vaste pays en train. Les scènes saisies par le photographe pendant son voyage composent une image extraordinairement vivante de la Russie, soulignant la singularité de chaque région et l’immensité du territoire.


«La Russie vue du train» s’inscrit dans une série d’expositions, unies par une thématique commune, qui s’enchaînent dans un ordre logique, et dont le but est de révéler, à travers l’objectif, la Russie du XXIe siècle, dans ses différents aspects, jeter un regard neuf sur ses particularités géographiques, son exceptionnel héritage historique et culturel, et sur la vie des Russes.


Le projet, de par son ampleur, n’a pas d’équivalent dans l’histoire de la photographie russe. Toute la Russie, de l’extrême sud au cercle polaire, apparait sur les clichés.


L’exposition rassemble des œuvres exécutées pendant des voyages en train entre novembre 2006 et décembre 2009, à travers les plus remarquables régions russes : la péninsule de Kola et le nord-ouest de la Russie occidentale, les régions du centre, le fameux « Anneau d’or », la Volga, le bord de la mer Noire, le Caucase du nord, l’Oural, la Sibérie, la magistrale Baïkal-Amour (BAM) et le Transsibérien, le lac Baïkal, l’extrême orient, l’île de Sakhaline…

 

 

 

 

 

 


 
Cliquez sur l’image pour arrêter ou continuer le diaporama!

 Les droits d’auteur sur les photos dans ce diaporama appartiennent à l’entreprise des Chemins de fer russes (OAO RZhD) et à Anton Lange 

 

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.