Les oligarques en quête de jeunesse éternelle

Le Portrait de Dorian Grey (1996), Stanislav Ploutenko

Le Portrait de Dorian Grey (1996), Stanislav Ploutenko

Non, les milliardaires russes ne se sont pas tournés du jour au lendemain vers les questions existentielles comme le salut de leur âme. Mais certains sujets liés à l'éternel les préoccupent. Par exemple, la recette de la jeunesse éternelle.
Ces derniers temps, la rumeur circule que certains oligarques russes ont la sérieuse intention de trouver le remède contre le vieillissement et dépensent pour cela beaucoup d'argent. Par exemple, Oleg Deripaska alloue jusqu'à 5 millions de dollars par an à l'académicien Vladimir Skoulatchev pour qu'il découvre la formule de l'élixir de jouvence. Dmitri Zimine, fondateur d'une grande compagnie de téléphonie mobile russe, finance la création d'un médicament contre le vieillissement. Et Timour Artemiev, créateur d'un des plus grands réseaux russes de vente de téléphones portables, a tout simplement ouvert un institut anti-âge au capital de 25 millions de dollars.

Les premiers résultats ont déjà vu le jour. Selon les propos de l'académicien Skoulatchev, il aurait réussi à créer un antioxydant puissant qui peut, si ce n'est arrêter, tout au moins ralentir considérablement le processus de vieillissement de l'organisme. Les tests sur les animaux sont déjà en cours. Et notamment, sur un cheval de 20 ans, aveugle depuis 8 ans, qui a retrouvé la vue. Quelques chats et chiens de laboratoire ont également recouvré la vue. Pour le moment, le médicament de Skoulatchev agît surtout contre les maladies dégénératives des yeux.

Timour Artemiev arrive à des résultats plus modestes : il a réussi à augmenter de 20% l'espérance de vie de certains vers. Actuellement, il passe aux tests sur les souris. Mais ce sont les seuls résultats que les concepteurs sont prêts à nous divulguer. Le public s'inquiète et des rumeurs se répandent selon lesquelles, en réalité, l'élixir de jeunesse éternelle est déjà prêt, mais qu'il est gardé secret. Et qu'en fin de compte les oligarques et les hauts fonctionnaires vivront 500 ans alors que le peuple, comme d'habitude, n'en profitera aucunement.

Car la recherche de l'élixir de jouvence se pratique dès la naissance chez les Russes. Nous avons tous été bercés par les contes populaires où ce sujet est récurrent. Le héros principal dґun de ces contes, Ivan Dourak (« le Nigaud »), réussit à trouver les pommes rajeunissantes qu'il recherche, alors que le tsar stupide saute dans une chaudière d'eau bouillante pour rajeunir avant son mariage avec une belle jeune fille. Ce sujet a pris un tournant inattendu pendant la période soviétique, plus précisément pendant les dernières années appelées la période de « marasme ». A cette époque, tous les dirigeants de l'URSS étaient âgés, si ce n'est très âgés, l'âge moyen dépassant les 70 ans. Il n'est guère étonnant que Mikhaïl Gorbatchev, venu au pouvoir à l'âge de 54 ans, parut si jeune. Il était incongru, pour un dirigeant soviétique, de partir en retraite pour des raisons d'âge. Seule la mort pouvait lui faire quitter son poste. Bien entendu, il essayait de repousser le plus loin possible ce terrible moment. Le peuple attribuait leur longévité politique aux recherches secrètes des laboratoires scientifiques du KGB. La croyance en ces recherches mythiques a perduré jusqu'à nos jours. Il n'est donc guère étonnant que les officines douteuses vantant les « pilules du Kremlin », ou le « régime du Kremlin » aient tant de succès auprès du public.

Maintenant, le temps est venu pour les oligarques de rechercher leurs « pommes rajeunissantes ». Et l'âge n'y est pour rien. L'âge moyen du milliardaire russe est d'un peu plus de quarante ans : il a encore beaucoup de temps devant lui. Pourquoi dans ce cas Deripaska est-il taraudé par la peur de vieillir ? Toujours est-il quґaprès avoir « miraculeusement » accumulé une immense fortune frôlant les 20 milliards de dollars, il semble désormais croire aux miracles...

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.