Un weekend à Peterhof

Source : Lori / Legion Media

Source : Lori / Legion Media

Peterhof, grâce au commissaire du Peuple à l'Instruction publique Lounatcharski, conserve depuis près de cent ans son statut de «Perle des banlieues» de Saint-Pétersbourg. Avec ses reflets dorés dans ses nombreuses fontaines, la « Versailles du nord » a été conçue par Pierre Ier comme un lieu de divertissement incessant, et le reste à nos jours.

Vendredi

Vendredi

Soirée romantique

15.00

Le mieux est de passer le vendredi soir dans le parc anglais romantique « Alexandria », avec ses ponts pittoresques et ses bâtiments rappelant des jouets dans le style néo-gothique.

Vous pouvez visiter le Palais de la ferme et le cottage, résidences d'été de la famille impériale depuis l'époque de Nicolas Ier, et la chapelle gothique. Le coût de la visite de tous les sites est de 36 €.

Source : Lori / Legion Media

18.30

Une bonne idée est de dîner dans le café « Romance » (Avenue de Saint-Pétersbourg, 27) avec sa cuisine russe et européenne et des intérieurs intéressants « à la poupée russe », combinant motifs pseudo-populaires et design moderne. Prix moyen du dîner 20 €.

20.30

À titre de promenade du soir, on peut revenir au cœur de la ville vers la cathédrale Pierre et Paul haute de 70 mètres, réalisée dans un merveilleux style russe sous Alexandre III par l'architecte N. Soultanov.

Où séjourner ?

- New Peterhof Hotel, Avenue de Saint-Pétersbourg, 34.

Prix d'une chambre double 130 euros.

- Grand Peterhof Spa Hotel, Avenue de Saint-Pétersbourg, 44.

Prix d'une chambre double 80 euros.

Comment s'y rendre depuis Saint-Pétersbourg

- En bateau-mouche « Meteor ». Ils partent pour Peterhof depuis le quai du Palais, situé juste en face de l'Hermitage. Départ toutes les 30 minutes de 09:30 à 16:30 h. Temps de trajet -  30 minutes. Prix d'un billet aller simple 10 euros / personne.

-Mini-autobus du métro Leninsky Prospect: № 103, temps de trajet 30 minutes, prix 1,5 euros / personne.

Samedi

Source : Lori / Legion Media

Samedi

«Parc aux fontaines»

10.00

Pour commencer la journée dans une ambiance festive, aller jusqu'au parc inférieur (entrée à partir de la Place du Palais ou rue Razvodnaya). De la terrasse en face du Grand Palais vous pouvez immédiatement embrasser l'ensemble de la perspective du parc régulier jusqu'au golfe de Finlande.

Au cœur de cette vue panoramique, la Grande Cascade et le « Samson » d'or qui vous accueillera avec ses jets argentés jusqu'à une vingtaine de mètres. L'entrée du parc coûte 10 €.

10.15

Si vous descendez les escaliers le long du canal depuis l'est et tournez à droite, vous arriverez au restaurant « Grande orangerie », située dans un bâtiment historique. Vous pourrez ici déguster un café et pendre un petit-déjeuner léger sur la terrasse donnant sur une fontaine. Le prix moyen du petit-déjeuner est de 11 €.

11.00

Plus loin, en direction de l'est, nous tombons sur la cascade « Montagne des échecs » avec des dragons chinois stylisés. Sur l'allée entre les « fontaines romaines », qui copient celles de la place Saint-Pierre, nous nous enfonçons plus profondément dans le parc et arrivons sur la côte du golfe de Finlande.

11.15

« Mon Plaisir », le palais favori de Pierre Ier, donne de sa terrasse ouverte sur le bord de la mer. Ce bâtiment baroque abrite une galerie d'art, ainsi qu'une collection de porcelaines chinoises et faïence.

À proximité se trouve le Bâtiment des bains - Musée de la vie opulente du temps de Pierre : ustensiles de cuisine brillants, toutes sortes de plats factices, une fontaine à farce, charmant jardin «chinois», ainsi que le bâtiment Ekaterinski de l'architecte Giacomo Quarenghi, représentant des intérieurs de l'époque Empire (attention, le sol est très glissant) .

Le coût de la visite des trois musées est de 28 €.

12.15

Sur l'avenue principale, avancez vers la partie ouest du parc, passez les fontaines « Adam » et « Eve », conservées depuis l'époque de Pierre.

12.30

Pavillon « Hermitage ». L'idée d'un tel « recoin de solitude » a été rapportée par Pierre le Grand de Prusse orientale. Le bâtiment est entouré par des douves, autrefois surplombées par un pont-levis pour quelques invités à des déjeuners spéciaux.

Le musée présente le mécanisme de la table miraculeuse, permet à chacun de communiquer grâce à un fil avec le chef dans la cuisine un étage plus bas, et de modifier ses plats. Coût de la visite  4,6 €.

13.15

Le palais « Marly », situé à proximité, a été construit dans les années 1720 et tient son nom de la résidence de Louis XIV de Marly-le-Roi, qu'a visitée Pierre le Grand. Il se dresse sur un pont artificiel entre des étangs dans lesquels on élevait de poissons habitués à venir se nourrir au son de la cloche. Maintenant, on peut y pêcher.

Le palais conserve des effets personnels de Pierre Ier et de sa collection d'art. Coût de la visite 4,6.

14.00

On trouvera autour de l'«Hermitage» et de «Marly» beaucoup de choses intéressantes. Par exemple, un modèle inhabituel d'aménagement paysager - une colline boisée, qui protège cet « oasis » contre les vents du golfe de Finlande avec des buissons artistiquement taillés et des fontaines représentant des tritons.

On y trouve des arbres taillés en forme de boules - un sujet apprécié des photographes.

14.30

Vous pourrez déjeuner dans le restaurant de cuisine russe « Standart », situé pratiquement sur la plage, près du canal central. Ici, vous trouverez des recettes tirées des menus destinés aux assemblées de Pierre, tels que les côtelettes d'ours ou du ragoût de jeune élan.

Prix moyen du déjeuner de 21 € à 46 €, en fonction du caractère exotique des plats.

15.30

Après le déjeuner, on pourra s'asseoir sur la plage et regarder la mer, aller au musée « yachts impériaux » ou flâner dans les Volières historiques, dans lesquelles on a récemment réintroduit des oiseaux et des animaux, se promener à travers les allées, dans le labyrinthe de buissons et chercher les Fontaines à farces, qui soudainement vous aspergent d'eau comme une tempête tropicale.

Par temps chaud, c'est très agréable.

16.00

Gravement endommagé pendant la guerre, le Grand Palais de Peterhof a été reconstruit dans les années 1960-1980. Ses réorganisations et changements sont l'œuvre de presque tous les empereurs. Dans le palais on trouve d'innombrables salles intérieures et chambres, on ne peut donc pas s'y attarder trop longtemps.

On trouve le Cabinet de chêne de Pierre et la salle de bal ornée de miroirs et de dorures du temps d'Elizaveta. Il y a aussi des excursions spéciales dans les entrepôts et les grottes sous la Grande Cascade. Billets à partir de 13 €, guide audio 11 €.

19.00

Dîner au restaurant « Samson », situé en face du parc (Avenue de Saint-Pétersbourg, 44 A). Ce restaurant a repris la tradition de l'établissement du même nom qui a ouvert sur ​​le site en 1839. Il sert principalement de la cuisine russe, de nombreux plats de poisson et de viande. Prix moyen ​​du dîner à partir de 23 €.

Dimanche

Source : Lori / Legion Media

Dimanche

10.00

Au café « Vienna », dans un cadre agréable et lumineux, on peut prendre pour un prix modique un petit-déjeuner à base d'omelette avec du bacon ou de ravioles. Prix moyen du petit déjeuner 7 $ (5 €).

11.00

Pavillons sur les îles du parc aux colonnes

Pavillon Tsaritsyne.

Le pavillon Tsaritsyne a été construit dans les années 1840 par A. Shtakenschneider pour Alexandra Fedorovna, épouse du tsar Nicolas Ier, reprenant les formes des villas de l'antique Pompéi avec un atrium, une piscine et des fresques.

L'atmosphère de l'Italie antique est complétée par une sculpture en marbre, des fontaines, des « ruines » et des paons qui se promènent parmi les rosiers.

Pavillon d'Olga

Le pavillon du même architecte, offert par Alexandra Fedorovna à sa fille, Olga, rappelle les bâtiments de Palerme. Le bâtiment est décoré avec des sculptures et des rigoles pour l'eau de pluie en forme d'animaux fantastiques. La tour est reliée avec le paysage naturel environnant par un escalier-quai romantique. Billets pour les deux pavillons 13 €.

13.00

Musée des cartes à jouer

Seul musée de Russie consacré à l'histoire de cartes à jouer. Il contient 8000 exemplaires: des jeux de cartes les plus différents (« Jeu avec camelots », Allemagne, 1690) aux cartes soviétiques créées en prison avec des journaux. Prix des billets 4,6 €.

14.00

Musée des collectionneurs

Formé sur la base des dons et legs des célèbres collectionneurs de Leningrad et Timofeïev et Ezrakh. Il s'agit d'une collection de porcelaines européennes, de peintures d'artistes russes des XIX - XXème siècles et du début de la période soviétique, comprenant Petrov-Vodkine, Ostroumov-Lebedev, Borisov-Moussatov, Roerich, Nesterov, Kustodiev, ainsi que des dessins d'anciens maîtres français et italiens des XVI-XIXèmes siècles.
 
15.30

Musée du vélo

Situé dans l'un des plus anciens bâtiments en pierre de Peterhof, construit en 1796, le musée présente 12 vélos sur lesquels les empereurs russes et leurs enfants roulaient jadis dans les allées du parc de Peterhof, ainsi que des accessoires et des photographies connexes. Les billets coûtent 4,6 €.

16.00

Musée de la famille Benoît

Le musée est consacré à l'histoire créative de la famille Benoît, une dynastie qui a donné d'éminents architectes, peintres, sculpteurs, et personnalités du monde musical et théâtral. Il est situé dans un bâtiment également construit par L. Benoît - l'ancien bâtiment Freylinsk du palais. Les billets coûtent 4,6 €.

17.30

Votre dernière chance pour acheter les souvenirs largement représentés dans les environs du Grand Palais, et d'acheter une version miniature de « Samson » ou un livre. Prix moyen 15 $ (11 €).

18.00

Déjeuner tardif au Restaurant bavarois (avenue de Saint-Pétersbourg, 34). Cuisines allemande et européenne, bonne bière, café et desserts. Prix moyen d'un déjeuner complet 23 €. 

Découvrez notre rubrique spéciale : Un week-end à...

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.