Un week-end à Nijni-Novgorod

  La partie supérieure de la ville est perchée sur une colline depuis laquelle s’ouvrent des vues splendides sur le confluent des deux fleuves. Crédit : Andreï Mindrioukov

La partie supérieure de la ville est perchée sur une colline depuis laquelle s’ouvrent des vues splendides sur le confluent des deux fleuves. Crédit : Andreï Mindrioukov

Située au confluent des fleuves Oka et Volga dans l’ouest de la Russie, Nijni-Novgorod a conservé pendant 32 ans le statut de ville fermée aux étrangers. Bien que cette interdiction n’ait été levée qu’en 1991, aujourd’hui Nijni-Novgorod est le plus grand centre du tourisme de croisière en Russie et une plateforme d’expositions internationales. Fief de la libre pensée de jadis, cette ville riche en architecture traditionnelle et en vues panoramiques mérite que vous y consacriez au moins une journée de votre vie.

Samedi

10h00 Petit-déjeuner dans le centre-ville

Pendant plusieurs décennies, Nijni-Novgorod a été appelée Gorki, du nom du célèbre écrivain soviétique Maxim Gorki qui y est né. Aujourd’hui, la place centrale de la ville porte son nom et abrite un monument érigé à sa mémoire. Sur la même place se dresse le compte à rebours des XXIIe Jeux olympiques d’hiver 2014 de Sotchi. 

Contexte

D’après le rapport State of the World’s Cities 2012/2013, la ville de Nijni-Novgorod figure au 3e rang du classement des villes menacées de disparition. Si en 1990, elle comptait 1,43 million d’habitants, en 2010 le nombre d’habitants n’était que de 1,267 million (-11,76%). D’après le rapport, la chute démographique se poursuivra pour retomber d’ici 2025 à 1,253 million.

La place Gorki donne sur la rue piétonne Bolchaïa Pokrovskaïa. La promenade pouvant prendre plusieurs heures, il vous faut un bon petit-déjeuner avant de vous mettre en route.

Vous pouvez prendre votre repas matinal dans la beignerie Otchag (Pénates) (adresse : rue Bolchaïa pokrovka, 44). Ici, vous pouvez vous régaler d'un beignet au choix, parmi 25 variétés disponibles. Ce délice traditionnel ne vous coûtera que 2 centimes. Quant au déjeuner complet, son prix varie entre 5 et 8 euros.

11h00 La rue principale et des souvenirs

Une des rues les plus anciennes de la ville, Bolchaïa Pokrovskaïa, conserve plusieurs édifices bâtis au cours des siècles passés. L’immeuble orné de tourelles, de girouettes et de figurines de contes merveilleux est le théâtre de marionnettes. Mais c’est la banque d’Etat qui est incontestablement l’immeuble le plus pittoresque de la rue. Réalisé en style néo-russe, il ressemble à une forteresse majestueuse.


Agrandir le plan

Le musée de l’histoire des métiers d’art se trouve juste au début de la rue (Bolchaïa Pokrovskaïa, 43). Sa façade est peinte dans le style Khokhloma : ornement folklorique russe représentant des fleurs et des baies rouges et jaunes sur l'arrière-plan noir. Installé dans le même immeuble, le salon-magasin Khoudojestvennye promysly (métiers d’art, en russe) offre quelque 65 000 marchandises de toute la Russie – des matriochkas (4,6 euros), des verres « khokhloma » (8 euros), des robes folkloriques et des tables peintes.

15h00 Galerie d’art

La galerie d’art Kladovka (entrepôt, en russe) (Bolchaïa Pokrovskaïa, 8) organise des expositions d’art contemporain et accueille des classes de maître. Ici, vous pouvez également vous procurer des œuvres d’art de collections et des bijoux originaux. Le ticket d’entrée ne vous coûtera que 20 roubles (40 centimes) et cette somme vous sera restituée si vous faites n’importe quel achat.

18h00 Le kremlin et une plateforme d’observation

Le Kremlin de Nijni-Novgorod (XVIe siècle) était l’une des fortifications les plus parfaites de son temps. Aujourd’hui, le territoire de la citadelle abrite des bâtiments administratifs, des églises et un musée d’armements.

La partie supérieure de la ville est perchée sur une colline depuis laquelle s’ouvrent des vues splendides sur le confluent des deux fleuves. Le soir, nous vous conseillons de visiter l'une des plateformes d’observation : place Tchkalov, située sur le quai Verkhnevoljskaïan près du Kremlin. Le magnifique escalier Tchkalov composé de 560 marches vous reconduira en bas de la colline.

20h00 La tournée des bars

La fameuse rue Bolchaia Pokrovskaïa est le centre de la vie nocturne. Nous vous conseillons de vous rendre dans le bar Beriozka (bouleau) (Bolchaïa Pokrovskaïa, 51A) : cet endroit stylé est décoré de bois de bouleau et de matriochkas. Le bar propose des shooters à 6,2 euros, des longs drinks à 5,4 euros ; l’addition moyenne se chiffre entre 19 et 23 euros. Quant à la musique, c’est du lounge russe.

Un endroit décontracté : le Rock bar (rue Piskounov, 11). Les murs des deux salles sont ornés de tentes. Ici, vous pouvez faire une partie de billard et même vous permettre de danser sur le comptoir ! Les steaks sont à 9 euros, et des bières à 1,9 euro. Une soirée passée dans ce bar vous coûtera entre 25 et 30 euro. Ici, il n’y a pas de face control à l'entrée, toutefois, si un concert est organisé, l’entrée vous coûtera 2,3 euros pour les jeunes femmes et 7,7 euros pour les hommes.

Si vous optez pour une soirée plus paisible, vous avez l’Art-café Boufet (rue Ocharskaïa, 14). Ici : éclairage tamisé, musique trance et images kaléidoscopiques. N’oubliez  pas de goûter le café spécial du barman Goussar. Une soirée dans cet endroit est évalué à entre 15 et 20 euros par personne.

Vous pouvez encore visiter le Z-TOP Club, un des clubs les plus préstigieux (quai Nijnevoljskaïa, 16). L’endroit est animé par les plus célèbres DJ, qui jouent du commercial house. Entrée à 12 euros ; VIP à 25,5 euros ; tenue correcte exigée ; cocktails à 11 euros ; le minimum de commande se chiffre à 77 euros pour table.

Un des endroits favoris des habitués des boîtes locaux est Bessonitsa (Insomnie) (rue Ocharskaïa, ½). Ici on consacre chaque soirée à un certain genre musical. Cuisine européenne, russe, italienne et japonaise ; addition moyenne entre 19 et 39 euros ; tenue correcte exigée.

}

Dimanche

Midi, Ville basse.

Les monuments historiques de la partie basse de la ville sont concentrés sur le cap Strelka (flèche) au confluent des fleuves Oka et Volga. Une foire, la plus grande de Russie, s’étend sur la rive (rue Sovnarkomovskaïa). A l’époque, elle devait sa popularité à son emplacement stratégique. D’une superficie de 8 km², elle accueille aujourd’hui des salons internationaux.

N’oubliez pas de visiter la cathédrale Alexandre-Nevski (rue Strelka, 15), dont les murs jaunes culminent à 87 mètres de hauteur.

14h00 Une promenade à pied et une pause repas

Prenez la rue Rojdestvenskaïa, traversez l’Oka par le pont et vous vous retrouvez dans un musée de plein air : cette rive abrite 35 monuments architecturaux, dont le plus beau est l'église de la Nativité de la Sainte Vierge. Cet édifice illustre parfaitement le style dit Stroganivsky, répandu  aux XVII-XVIIIe siècles.

Vous pouvez déjeuner dans le bistro Gavroche (Rojdestvenskaïa, 45) qui offre des plats traditionnels français (12 à 18 euros).  Dans cet établissement on fête par ailleurs le 14 juillet et la fête du beaujolais. Vous pouvez également déjeuner au Central Bar (Rojdestvenskaïa, 23). Ce café-bar à des prix très modérés offre des plats tellement copieux que vous pourrez ne commander qu'une demi-portion !

15h00 – 18h00 Voitures russes

Les fiertés de l’industrie automobile soviétique des années 1930-40 ont été fabriquées à Nijni-Novgorod, que les habitants locaux appellent souvent le « Detroit russe ». Le patrimoine de jadis est exposé dans le Musée de l’histoire de l’usine Gaz (avenue Lenine, 95). Ouvert en semaine, il propose aux visiteurs de découvrir des véhicules militaires ainsi que les célèbres Tchaïka.

Les festivals d’été

WATERDANCE 2013, festival de musique électronique, avec des DJ locaux et invités. Les 12 et 13 juillet, entrée à partir de 20 euros.

Bereg Mowgli (La Rive de Mowgli), festival sportif, réunissant des motards, des yachtmans et des pilotes. Du 28 au 30 juin, entrée à 12,4 euros.

Vesiolaïa koza (La chèvre qui rit), festival international des amateurs du théâtre qui présente des petits sketchs, basé principalement sur l’improvisation et l’humour. Du 15 au 18 juin, entrée entre 4 et 20 euros.

Nijegorodskoïe Koltso (L’anneau de Nijni-Novgorod), circuit automobile de classe mondiale, héberge régulièrement de divers événements.

BOX : Pour se rendre à Nijni-Novgorod de Moscou, vous pouvez prendre un train (7 à 8 heures, 31 euros pour un billet aller simple) ou un bus (6 heures, 19 euros pour un billet aller simple). La capitale russe est également reliée à Nijni-Novgorod par des vols réguliers  (1 ou 2 heures, 116 euros). De plus, la ville héberge une gare fluviale ou vous pouvez initier un voyage le long de la Volga ou de l’Oka ou bien participer à une excursion.

BOX : Hôtels

Le Grand Hotel Oka Premium est considéré comme le meilleur hôtel de la ville.

Si vous cherchez un hôtel plus simple, mais confortable, essayez Azimut.

Ces trois hôtels se situent dans le centre-ville.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.