Un Jour dans l’Histoire: une tentative d’assassinat de Lénine

Par M.Sokolov.

Par M.Sokolov.

RIA Novosti
La militante Fanny Kaplan tira trois balles sur le leader du prolétariat mondial.

Le 30 août 1918, un peu moins d’un an après la Révolution bolchévique, Lénine lance un discours devant les ouvriers de l'usine de Mihélson de Moscou. Alors que l’intervention du leader du prolétariat mondial prend fin et ce dernier se dirige vers son véhicule trois coups de feu résonnent. Lénine est grièvement blessé : une des balles passe à travers son manteau, les deux autres le touchant à l'épaule et au poumon.

Domaine publicDomaine publicL’auteur de l’attaque ne tarde pas à être interpellé, c’est Fanny Kaplan, une militante du Parti socialiste-révolutionnaire russe de 28 ans. Elle avoue que c’est elle qui a tiré sur Lénine, ajoutant qu’elle a accompli sa mission avec courage et mourra avec courage. On trouve sur elle un browning, un billet de train et des effets personnels.

Lors d’interrogatoires, elle fait la déclaration suivante : « Je m'appelle Fanny Kaplan. J'ai tiré sur Lénine aujourd'hui. Je l'ai fait volontairement. Je ne dirai pas d'où provient le revolver. J'étais résolue à tuer Lénine depuis longtemps. Je le considère comme un traître à la Révolution. J'ai été exilée à Akatui pour avoir participé à la tentative d'assassinat du tsar à Kiev. J'ai passé là-bas sept ans à travailler dur. J'ai été libérée après la Révolution. J'étais en faveur de l'assemblée constituante et je le suis toujours ». Lors d’une perquisition on trouve sur elle un browning.

En dépit de ses blessures, Lenine, survit et reprend son activité. Toutefois, sa santé s'en ressentira. Fanny Kaplan sera exécutée sans jugement le 3 septembre 1918.

Lire aussi : 

Visages de la révolution russe: Lénine et l’ascension vers le socialisme

Lénine, Kroupskaïa et Armand: un triangle révolutionnaire

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.