Un Jour dans l’Histoire: l’empereur Alexander Ier bannit les loges maçonniques

The Grand Lodge of Russia
La franc-maçonnerie comptait dans ses rangs plusieurs personnalités de l’empire

Les premières loges maçonniques font leur apparition en Russie au début des années 1730. Elles comptent parmi leurs membres d’importantes personnalités publiques, dont les généraux Alexandre Souvorov et Mikhaïl Koutouzov et le dramaturge, compositeur et diplomate Alexandre Griboïedov.

Dans un premier temps, le gouvernement d’Alexandre Ier autorise l’activité des loges maçonniques, cherchant à les utiliser dans ses intérêts. Toutefois, des idées révolutionnaires commencent à se propager rapidement dans les milieux francs-maçons.

Le 13 août 1822, l’empereur Alexandre Ier émet un décret interdisant les sociétés secrètes et les loges maçonniques. Toutefois, ces dernières continueront à opérer jusqu’en 1918, lorsqu’elles seront abolies par le gouvernement soviétique.

Lire aussi :

Le dernier tsar de Russie victime d’un complot maçonnique?

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.