Un Jour dans l’Histoire: Staline apprend l’existence d’une bombe A dans l'arsenal US

Joseph Stalin et Harry S.Truman

Joseph Stalin et Harry S.Truman

DPA/Global Look Press
Truman la qualifie de «nouvelle arme d'une force destructrice inhabituelle»

Le 24 juillet 1945, à l’issue de la Conférence de Potsdam, organisée par les puissances alliées, le président américain Harry S. Truman a informé le leader soviétique Joseph Staline du succès de la mise en place par les États-Unis d’une « nouvelle arme d'une force destructrice inhabituelle ».

Comme l’a plus tard avoué le président américain, la nouvelle n’a pas vraiment étonné Staline. « Il n’a pas manifesté d’intérêt particulier. Tout ce qu’il a dit c’est qu’il était heureux de l’entendre et espérait que nous « en ferions bon usage contre les Japonais » ».

La nuit même, Joseph Staline a envoyé un télégramme à ceux qui travaillaient sur le développement de la bombe nucléaire en URSS et leur a demandé de se dépêcher.

Lire aussi : 

Un jour dans l'Histoire: fondation de l'Institut médical Sklifosovski à Moscou

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies