Un Jour dans l’Histoire: Staline apprend l’existence d’une bombe A dans l'arsenal US

Joseph Stalin et Harry S.Truman

Joseph Stalin et Harry S.Truman

DPA/Global Look Press
Truman la qualifie de «nouvelle arme d'une force destructrice inhabituelle»

Le 24 juillet 1945, à l’issue de la Conférence de Potsdam, organisée par les puissances alliées, le président américain Harry S. Truman a informé le leader soviétique Joseph Staline du succès de la mise en place par les États-Unis d’une « nouvelle arme d'une force destructrice inhabituelle ».

Comme l’a plus tard avoué le président américain, la nouvelle n’a pas vraiment étonné Staline. « Il n’a pas manifesté d’intérêt particulier. Tout ce qu’il a dit c’est qu’il était heureux de l’entendre et espérait que nous « en ferions bon usage contre les Japonais » ».

La nuit même, Joseph Staline a envoyé un télégramme à ceux qui travaillaient sur le développement de la bombe nucléaire en URSS et leur a demandé de se dépêcher.

Lire aussi : 

Un jour dans l'Histoire: fondation de l'Institut médical Sklifosovski à Moscou

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.