automobiles en URSS Children draw revolution Khrushevky Pripyat Vintage trams Mil Mi-8 helicopter Blind photographer Akhlomov Businessman staring out window
Une histoire alternative de l’automobile en URSS Les naufragés de l’ère Khrouchtchev: vivre en attendant la démolition

La Révolution russe à travers des dessins d'enfants

De l’enthousiasme du renversement de la monarchie aux horreurs du cimetière des bolcheviques.
Par Oleg Krasnov

« Combat sur la Place du Théâtre  », « Siège d'un immeuble », « Bombardement du Kremlin » – voici quelques-uns des titres donnés aux dessins de ces enfants qui furent témoins des événements révolutionnaires et postrévolutionnaires à Moscou, de février à novembre 1917. C'est une collection de plus de 150 dessins qui a été rassemblée et confiée au Musée historique d'État de la capitale par le chercheur et pédagogue Vassili Voronov. Aujourd'hui, à l'occasion du centenaire de la Révolution, le musée a décidé de les présenter dans le cadre de l'exposition « Le dessin d'enfant à l'époque de la Révolution russe », ouverte au public jusqu'au 19 juin.

« Le front de Moscou du 28 octobre 1917 au 5 novembre ». Auteur inconnu Moscou, novembre 1917« Le front de Moscou du 28 octobre 1917 au 5 novembre ». Auteur inconnu Moscou, novembre 1917

« À cette époque, les garçons et les filles étudiaient séparément, c'est pourquoi les archives réunies par Voronov sont constituées exclusivement de dessins de garçons provenant de deux établissements moscovites, le gymnase M.V. Lomonossov et l'école I.I. Alexandrov », a expliqué à RBTH Evgueni Loukianov, commissaire de l'exposition.

Les jeunes dessinateurs avaient alors entre 8 et 14 ans, leurs noms et prénoms n'ont souvent pas été préservés. Ils s’étaient vu confier la tâche de dessiner ce qu'ils voyaient dans les rues et sur les places de la ville en se rendant à l'école.

« Combat sur la Place du Théâtre ». Auteur inconnu Moscou, octobre – novembre 1917« Combat sur la Place du Théâtre ». Auteur inconnu Moscou, octobre – novembre 1917

« La sélection de ce chercheur que nous voyons ici s'avère très fidèle et intéressante tant du point de vue historique qu'artistique. Cette collection est appelée à montrer la palette très diverse des événements de cette période, affirme Loukianov. Il sera intéressant pour les visiteurs de constater l'évolution de la vision de l'enfant entre février et octobre, de l'extase et du bonheur complets lors de la Révolution de février au rejet total des événements d'octobre. En effet, la première révolution fut considérée comme une libération vis-à-vis de la monarchie, tandis qu'en octobre, au cours de la révolte armée et de la prise effective du pouvoir par les bolcheviques, tout devint réellement effrayant. Les enfants voyaient de leurs propres yeux des gens armés, des personnes tuées dans les rues, ils entendaient les bombardements ».

Station téléphonique et personnes tuées Auteur : P. Grigoriev Moscou, décembre 1917
 

« Siège d'un immeuble ». Auteur inconnu Moscou, octobre – novembre 1917


Fusillade des élèves-officiers par les bolcheviques. Auteur : Dousman Moscou, octobre – novembre 1917

Tirs sur la Garde Rouge. Auteur : Dousman Moscou, octobre – novembre 1917

Guerre civile à Moscou. Auteur inconnu Moscou, octobre – novembre 1917

Fusillade dans la rue. Auteur inconnu Moscou, octobre – novembre 1917
 

Immeuble portant des traces de bombardements. Auteur inconnu Moscou, octobre – novembre 1917

Tirs sur une bâtiment près du Kremlin. Auteur inconnu Moscou, octobre – novembre 1917

Bombardement du Kremlin. Auteur : Dobkevitch Moscou, octobre – novembre 1917

Bombardement du Kremlin. Auteur inconnu Moscou, octobre – novembre 1917

Perquisition d'armes par les bolcheviques. Auteur : Kossarev Moscou, novembre 1917 

Cimetière des bolcheviques. Auteur : Gontcharov Moscou, novembre 1917

Enterrement d'étudiants et d'élèves-officiers. Auteur : A. Malychkov (?) Moscou, novembre 1917

Lire aussi : 

En savoir plus

+
Suivez-nous sur Facebook