Croquer dans les tableaux de Monet et Degas

<a href="https://www.instagram.com/marfa_torts/" target="_blank">marfa</a>_<a href="https://www.vk.com/marfa_torts" target="_blank">torts</a>
Saviez-vous qu’il est possible de mordre dans les œuvres de Claude Monet, Marc Chagall et Auguste Renoir? Il suffit de commander des gâteaux reproduisant les œuvres des grands artistes. Les douceurs de chez Marfa réalisées par les pâtissiers Nastassia et Vitali ont déjà trouvé de nombreux consommateurs à Saint-Pétersbourg et Tomsk.

L’idée de Marfa, qui a aujourd’hui le vent en poupe, n’était pas pensée comme un projet sur le long terme. Nastassia et Vitali travaillaient dans le même restaurant : elle était manager, lui pâtissier.

<a  data-cke-saved-href="https://www.instagram.com/marfa_torts/" href="https://www.instagram.com/marfa_torts/" target="_blank">marfa</a>_<a  data-cke-saved-href="https://www.vk.com/marfa_torts" href="https://www.vk.com/marfa_torts" target="_blank">torts</a>marfa_torts

« J’ai voulu changer radicalement d’activité et m’occuper de quelque chose de beau. Nous avons réalisé qu’on devait travailler ensemble : Vitali s’occuperait de la préparation des gâteaux et moi, je les garnirais de baies et je me chargerais de notre page Instagram », a confié Nastassia à RBTH.

<a  data-cke-saved-href="https://www.instagram.com/marfa_torts/" href="https://www.instagram.com/marfa_torts/" target="_blank">marfa</a>_<a  data-cke-saved-href="https://www.vk.com/marfa_torts" href="https://www.vk.com/marfa_torts" target="_blank">torts</a>marfa_torts

Au début, Nastassia et Vitali faisaient des gâteaux comme on a l’habitude de les voir dans toutes les pâtisseries, garnis de fruits ou de fleurs. Toutefois, ils ont rapidement compris qu’il fallait trouver quelque chose de spécial.

<a  data-cke-saved-href="https://www.instagram.com/marfa_torts/" href="https://www.instagram.com/marfa_torts/" target="_blank">marfa</a>_<a  data-cke-saved-href="https://www.vk.com/marfa_torts" href="https://www.vk.com/marfa_torts" target="_blank">torts</a>marfa_torts

« Ma formation artistique et ma passion pour la peinture m’ont inspiré l’idée d’orner les gâteaux de dessins », a poursuivi Nastassia.

<a  data-cke-saved-href="https://www.instagram.com/marfa_torts/" href="https://www.instagram.com/marfa_torts/" target="_blank">marfa</a>_<a  data-cke-saved-href="https://www.vk.com/marfa_torts" href="https://www.vk.com/marfa_torts" target="_blank">torts</a>marfa_torts

Le premier dessin présentait des iris sur un gâteau de cerisier à grappes que Nastassia et Vitali ont créé pour le festival caritatif baptisé Journée des pommes. Depuis, tout a changé : « On ne garnissait plus les gâteaux de baies, car les clients demandaient des tableaux ».

<a  data-cke-saved-href="https://www.instagram.com/marfa_torts/" href="https://www.instagram.com/marfa_torts/" target="_blank">marfa</a>_<a  data-cke-saved-href="https://www.vk.com/marfa_torts" href="https://www.vk.com/marfa_torts" target="_blank">torts</a>marfa_tortsAu début, les gâteaux de Marfa arboraient un style minimaliste et des couleurs dans la gamme gris-violet. Mais les habitants de Saint-Pétersbourg exigeaient une orgie de couleurs, ce qui les a poussés à dessiner des fleurs et des montagnes et même à représenter l’espace.

<a  data-cke-saved-href="https://www.instagram.com/marfa_torts/" href="https://www.instagram.com/marfa_torts/" target="_blank">marfa</a>_<a  data-cke-saved-href="https://www.vk.com/marfa_torts" href="https://www.vk.com/marfa_torts" target="_blank">torts</a>marfa_torts

Plus tard, les clients ont commencé à envoyer leurs propres dessins et photos que Nastassia devait reporter sur les gâteaux, allant jusqu’à demander à la jeune femme de garnir les pâtisseries d’œuvres de grands peintres.

 / <a  data-cke-saved-href="https://www.instagram.com/marfa_torts/" href="https://www.instagram.com/marfa_torts/" target="_blank">marfa</a>_<a  data-cke-saved-href="https://www.vk.com/marfa_torts" href="https://www.vk.com/marfa_torts" target="_blank">torts</a> / marfa_torts

Toujours selon Nastassia, les tableaux les plus demandés sont ceux de Claude Monet, Vincent van Gogh, Marc Chagall et Salvador Dali.

 / <a  data-cke-saved-href="https://www.instagram.com/marfa_torts/" href="https://www.instagram.com/marfa_torts/" target="_blank">marfa</a>_<a  data-cke-saved-href="https://www.vk.com/marfa_torts" href="https://www.vk.com/marfa_torts" target="_blank">torts</a> / marfa_torts

En outre, Nastassia a réalisé le célèbre tableau de Valentin Serov La Jeune fille aux pêches. Toutefois, les œuvres d’auteur de Nastassia bénéficient elles aussi d’une grande popularité, par exemple, ses coquelicots, ses petits canards et ses oiseaux.

Les commandes étant de plus en plus nombreuses, Nastassia et Vitali sont débordés de travail et commencent à réfléchir à la création d’une équipe.

<a  data-cke-saved-href="https://www.instagram.com/marfa_torts/" href="https://www.instagram.com/marfa_torts/" target="_blank">marfa</a>_<a  data-cke-saved-href="https://www.vk.com/marfa_torts" href="https://www.vk.com/marfa_torts" target="_blank">torts</a>marfa_torts

« J’avais peur de faire part de mon savoir-faire, avoue la jeune femme. J’ai un fort sentiment de propriété. Comme un carnassier, je défendais mon œuvre. Mais ensuite j’ai compris qu’il ne fallait pas être avare, qu’apprendre aux autres était également intéressant et nécessaire ».

<a  data-cke-saved-href="https://www.instagram.com/marfa_torts/" href="https://www.instagram.com/marfa_torts/" target="_blank">marfa</a>_<a  data-cke-saved-href="https://www.vk.com/marfa_torts" href="https://www.vk.com/marfa_torts" target="_blank">torts</a>marfa_torts

Après le succès du projet Marfa, Nastassia a remarqué que ses dessins étaient copiés. « Au début, j’étais contrariée et irritée quand je voyais des copies de mes coquelicots et de mes phares d’auteur, a-t-elle raconté. Puis un jour j’ai compris que je devais aider mes adeptes à dessiner mieux au lieu de faire la tête pour les avoir inspirés à la création artistique. Car inspirer est aussi important et chouette ! ».

<a  data-cke-saved-href="https://www.instagram.com/marfa_torts/" href="https://www.instagram.com/marfa_torts/" target="_blank">marfa</a>_<a  data-cke-saved-href="https://www.vk.com/marfa_torts" href="https://www.vk.com/marfa_torts" target="_blank">torts</a>marfa_torts

Nastassia et Vitali travaillent surtout à Saint-Pétersbourg, mais plusieurs fois par mois, ils envoient des gâteaux à Moscou. « En réalité, je n’ai pas envie de m’occuper de livraisons. Chaque ville doit avoir quelque chose de spécial et de précieux. Autant être +la propriété+ de Saint-Pétersbourg », estime Nastassia.

 <a  data-cke-saved-href="https://www.instagram.com/marfa_torts/" href="https://www.instagram.com/marfa_torts/" target="_blank">marfa</a>_<a  data-cke-saved-href="https://www.vk.com/marfa_torts" href="https://www.vk.com/marfa_torts" target="_blank">torts</a>marfa_torts

En dix-huit mois d’activité, Marfa a reçu plusieurs commandes étranges. « Un jour, on m’a demandé un gâteau à l’effigie de Vladimir Poutine ! Il faut dire que je ne représente jamais de personnes sur mes gâteaux, j’estime que c’est mauvais ton. Et j’ai encore moins envie de dessiner le président ! Qu’il faudra couper ! J’ai refusé net ».

Lire aussi : 

La cuisine russe ? Un jeu d’enfant !

Le pain d'épices russe : une douceur datant de la nuit des temps

 

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.