Les 5 restaurants les plus insolites de Moscou

Les bocaux sont la signature du café Banka.

Les bocaux sont la signature du café Banka.

Service de presse de Banka
Urinoirs sur les tables, steaks servis sur une guillotine, dîner en étant menotté. Un aperçu des restaurants les plus excentriques de la capitale russe.

Manger dans un bocal

Les bocaux sont la signature du café Banka (bocal en russe) qui les utilise pour servir presque tous ses plats. Rassurez-vous, ce ne sont pas des bocaux d’un litre de confiture maison, ni des bocaux en fer pour les conserves. Ils s’apparentent tout à fait à de la vaisselle civilisée. L’établissement est petit : il ne peut accueillir que 35 personnes à la fois. Mais c’est suffisant, sachant que le café est éloigné des lieux de grande affluence et qu’il propose des plats à emporter. La carte vaut le détour : mini-fourrés aux pommes de terre et viande, risotto au potiron, cuisse de canard aux airelles, flétan cuit au four aux épinards et poires au poivre rose, linguine sauce aux truffes. On a, toutefois, le sentiment que toutes ces merveilles seraient bien plus belles en liberté et non entassées sous verre (même pour ce concept). D’autant qu’il n’est pas très pratique de manger à la fourchette dans un bocal rond de taille moyenne, en particulier des plats comme le couscous.

Banka
Per. Nastavnitcheski, 17, bât. 1
+7 (495) 287-08-28

Déjeuner sur les toilettes

Un plat du café Crazy Toilet. Crédit : Sergei Bobylev/TASS

Le café Crazy Toilet est la nouvelle attraction de l’une des rues artistiques les plus célèbres de Moscou, le vieil Arbat. Du sol au plafond, tout s’y inscrit dans la thématique scatologique : on s’assied sur des toilettes et non pas sur des chaises, mini-toilettes à la place des assiettes, les réceptacles à boissons sont déguisés en matériel d’analyses, l’addition est servie dans un pot de chambre et les serviettes sont remplacées par du papier hygiénique. Sur les murs, on trouve même des images revisitées de personnages de Disney : Winnie l’Ourson, par exemple, qui plonge sa patte dans un pot de... Seule la carte semble avoir échappé à l’injonction scatologique : elle propose salade grecque, salade césar, hareng en fourrure, bortsch, bœuf Stroganoff et d’autres classiques. Garnies de profiteroles ou de boules de glace au chocolat, les mini-toilettes sont particulièrement piquantes !

Crazy Toilet
rue Arbat, 4
+7 (495) 966-15-36

La viande sur une potence

Les clients du restaurant Kusochki sont invités à couper la viande à l'aide de ciseaux chirurgicaux. Source : Kusochki

Imaginez : vous entrez dans un restaurant, commandez un steak de bœuf marbré, on vous le sert sur une petite potence gracieuse et on vous propose de le retirer à l’aide de ciseaux chirurgicaux. C’est bien ce que vous suggère le restaurant Kusochki. À l’entrée, les clients sont invités à passer une blouse de médecin et à goûter une liqueur servie dans un goutte-à-goutte. L’établissement est séparé en plusieurs zones thématiques : coupé, stade, kremlin, cour italienne, hôpital et prison. Dans la prison, on peut, par exemple, dîner tout en étant menotté aux barreaux. Et si vous êtes toujours en manque de sensations, appelez le serveur de narguilé déguisé en Superman.

Ici, même la carte est protéiforme : tartare de saumon sur lit d’avocat, fromages du Caucase servis sur une potence, burger racé de black angus, velouté de pois secs et pois chiches, salade fermière aux fougères, soupe de poisson au safran et à la vodka, agneau et crêpes aux pommes de terre. Vous n’avez que l’embarras du choix.

Kusochki
rue Chablovka, 63
+7 (495) 114-55-25

Pâte à modeler en folie

Avant de vous mettre à manger, sculptez ce qui vous passe par la tête au café Didu. Source : Didu

Le café Didu est un temple de la pâte à modeler. Vous y serez invité à sculpter ce qui vous passe par la tête, puis à coller vos œuvres sur les murs et les meubles. L’idée du fondateur est de vous faire lire les pensées humaines pendant que vous vous baladez dans le café et observez les figurines en pâte à modeler. Hélas, la seule chose que l’on retient de ce spectacle, c’est que nous ne sommes pas tous nés pour être artistes : les jurons en russe sont plus fréquents sur les murs que les bustes et les natures mortes. À l’intérieur, le café fait penser à un cimetière en pâte à modeler, l’ambiance y est assez étouffante et l’odeur, particulière. La carte propose des plats « moscovites » : burgers, pâtes, risotto, plats végétariens. Heureusement, les serveurs ne vous enjoignent pas à modeler vos plats en purée ou en bouillie.

Didu
rue Miasnitskaïa, 24
+7 (495) 624-13-20

Bière dans le métro

L'intérieur du restaurant Metro Diner rappelle à la fois une voiture-restaurant et une rame de métro. Source : Metro Diner

La salle principale de Metro Diner annonce la couleur d’entrée, avec un panneau « Direction bière », alors que la décoration intérieure rappelle à la fois une voiture-restaurant et une rame de métro. Le signe « Interdit de s’asseoir » remplace l’indication « Réservé ». La carte suit, elle aussi, la thématique et s’apparente à celle du métro, les plats portent des noms de stations : hareng en fourrure Nakhimovski Prospekt, salade russe Park Kultury, salade verte Jardin botanique, macédoine de légumes Polianka (clairière). Le restaurant sert aussi un métroburger, une cuisse de canard Kitaï-gorod et du veau Dynamo. Parmi les boissons qui détonnent, le cocktail « Sex dans le métro » et les smoothies. L’établissement intéressera sans doute les étrangers et tous ceux qui n’ont jamais respecté l’interdiction de consommer de la bière dans le métro.
 

Metro Diner
Rue Sadovaïa-Trioumfalnaïa, 10/13
+7 (495) 966-15-56 

Source : Interview Russia

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.