Quand les animaux envahissent les restaurants de Moscou

Le cochon nain Fanny, habitant du grill house Funny Cabany.

Le cochon nain Fanny, habitant du grill house Funny Cabany.

service de presse
Des résidents à quatre pattes vous accueillent

Funny Cabany

Du lundi au mardi, le grill house Funny Cabany est un restaurant, mais à partir du jeudi, il est réservé aux soirées, souvent avec la participation des célébrités moscovites. La « maîtresse » à quatre pattes de l’établissement, le cochon nain Fanny, est présente à chacune de ces soirées.

La star à quatre pattes déambule en laisse dans les salles du restaurant et les habitués viennent parfois simplement pour lui faire un câlin. Fanny aime se faire prendre en photo et figure sur tous les reportages photo du restaurant. D’après les clients, le contact avec l’adorable Fanny pose un seul « problème » – il fait passer l’envie de manger de la viande.

www.cabany.ru

Shinok 

Le lapin Lachka et la vache frisée Romachka vivent en permanence dans le restaurant. Source : service de presse de Shinok

Le restaurant ukrainien Shinok a été ouvert par Andreï Dellos, propriétaire du célèbre restaurant Café Pouchkine, en 1997. Depuis, l’établissement a accueilli des célébrités comme Vivienne Westwood et les Rolling Stones. En 2013, le restaurant a subi un rebranding complet : il s’est doté d’une cuisine ouverte, l’intérieur a été remodelé.

Le grand atrium en verre au milieu du restaurant est le seul à être resté inchangé. L’atrium accueille une véritable étable, tenue par une vraie fermière. Des faisans, des paons, le lapin Lachka et la star du restaurant, la vache frisée Romachka, vivent en permanence dans le restaurant. Les animaux ont un emploi du temps strict, aussi vous ne pourrez observer la vie à l’étable qu’entre 9h et 22 h.

www.shinok.ru

Hram Drakona

L'intérieur du restaurant Hram Drakona. Source : service de presse

Les propriétaires de ce restaurant spécialisé dans la cuisine chinoise et japonaise ont cherché à en faire un véritable « îlot » d’Asie à Moscou, tant par l’assortiment des plats que par son intérieur. Outre les meubles traditionnels et objets décoratifs qui ornent l’établissement, une rivière artificielle coule sous le sol en verre et abrite des carpes japonaises et des tortues de Floride, alors que des canards mandarins impériaux et un faisan chinois austère se promènent sur les ponts au-dessus de la rivière. Vous pouvez demander au serveur de vous laisser nourrir les habitants de la rivière avec de la nourriture spéciale.

www.hramdrakona.ru

Hachapuri

Tolia, le mouton le plus mondain de Moscou. Source : Service de presseTolia, le mouton le plus mondain de Moscou. Source : Service de presse

Les restaurants de la chaîne de cuisine géorgienne Hachapuri attirent tant par leurs satsivi ou lobio traditionnels que par la rencontre avec Tolia, le mouton le plus mondain de Moscou. Le mouton Tolia est incontestablement un visage (ou une gueule) du Web : chouchou des femmes et des enfants, propriétaire de son propre appartement près de Moscou, fashionista et habitué des soirées moscovites, il a décidément plus d’une corde à son arc.

Le site de la chaîne et les réseaux sociaux de Tolia vous indiqueront le restaurant Hachapuri où vous pourrez trouver la « star » aujourd’hui. Le mouton a des comptes sur Facebook, Instagram et VKontakte, où il « publie », entre autres, les dernières nouvelles du restaurant et les listes de ses plats préférés.

www.hacha.ru

Elardji

Source : Service de presseSource : Service de presse

Elardji est un autre restaurant géorgien qui aime les animaux. Contrairement au Hachapuri, plus urbain, Elardji a recréé l’ambiance d’une maison de campagne et sert une cuisine familiale. Et une maison de campagne digne de ce nom doit obligatoirement avoir des animaux !

Pendant le dîner, les clients peuvent écouter le chant du diamant mandarin ou la conversation de deux perroquets, ou encore caresser le chat Anatoli (homonyme du mouton Tolia). Par ailleurs, des écureuils et des lapins vivent dans un enclos spécial dans la cour, et en été, une charmante chèvre vient y gambader et brouter de l’herbe.

en.ginza.ru/msk/restaurant/elardji

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.