Réveille-matin spatial: huit chansons russes de la playlist de la NASA

ZUMA Press / Global Look Press
La Division historique de la NASA a compilé une liste de toutes les chansons qui ont été utilisées comme réveil pour les astronautes pendant leurs missions dans l'espace. Nous avons sélectionné 8 «tracks» russes dans la liste. Téléchargez ces chansons sur votre téléphone pour vous sentir comme un astronaute dès le matin!

Crédit : ZUMA Press / Global Look PressCrédit : ZUMA Press / Global Look Press

Ouverture russe et Ouverture Ludmilla de Glinka

Cette mélodie du compositeur russe classique Mikhaïl Glinka a été envoyée sur l'une des premières missions spatiales, Gemini 9, qui a duré trois jours en juin 1966. Selon les notes de la mission, cette sélection a été jouée sur le vaisseau spatial le 6 juin. Rien de mieux pour commencer la journée !

Tendresse de Maïa Kristalinskaïa

Cette chanson de la chanteuse soviétique populaire Maïa Kristalinskaïa a sorti du lit l'équipage du projet de test Apollo-Soyouz pendant deux jours de suite, les 19 et 20 juillet 1975. Le premier jour, cette composition douce et calme n’a pas réussi à les réveiller, mais le lendemain, la chanson a est tout de même parvenue à tirer les astronautes des bras de Morphée.

Ouverture 1812 de Tchaïkovski

Un extrait de l'Ouverture de 1812 de Piotr Tchaïkovski, qui a été composée pour commémorer la défense de la Russie contre l'armée de Napoléon, a été diffusé le 13 novembre 1984. Ceci a été suivi d'une aria de l'opéra Carmen d'Hector Berlioz diffusée sur le Système de transport spatial (STS) 51-A. Cependant, l'équipage n'a entendu aucun des deux « réveils ».

Danse des fleurs du Casse-noisette de Tchaïkovski

Durant les 10 années suivantes, aucune composition russe n’a été utilisée comme réveille-matin. Cependant, en 1994, plusieurs mélodies folkloriques russes ont été jouées en l'honneur du spécialiste de mission Sergueï Krikalev, le premier cosmonaute russe à voler à bord d'un vaisseau spatial américain. Le 13 novembre 1995, une mélodie de réveil russe a de nouveau été utilisée. Cette fois, c’est la Danse des fleurs de Tchaïkovski qui a été diffusée lors de cette mission sur l'orbite terrestre, « en référence au ballet orbital qu’Atlantis effectuera pour quitter Mir », stipule la chronologie.

Amis, nous sommes des oiseaux migrateurs, Vassili Soloviov Sedoï

Cette chanson joyeuse de la comédie soviétique de 1945 Le lent voyageur du ciel est une mélodie chantée par des pilotes, de sorte qu’elle convient aussi aux astronautes. Elle a été jouée le 15 janvier 1998 pour l'équipage du STS-99.

Fenêtres de Moscou – Chanson folklorique russe

Le 18 mars 2001, l'équipage du STS-102 a été réveillé par cette chaleureuse chanson folklorique. Nous ne sommes pas sûrs de l’interprétation choisie par la NASA, mais nous vous recommandons celle de la légendaire actrice russe de l'époque soviétique, Lioudmila Gourtchenko.

Derrière le brouillard – Chanson folklorique russe

Cette chanson a été jouée sur l'engin spatial STS-100 pour le membre d'équipage d'Endeavour et cosmonaute russe Youri Lontchakov le 21 avril 2001. La NASA la classe comme une chanson populaire russe, mais elle a été écrite par le musicien presque oublié Youri Koukine. Après sa performance originale, beaucoup de musiciens ont repris cette chanson, y compris le chanteur à  texte Youri Vizbor et le groupe de reggae populaire Boombox.

Mon cœur – Chanson traditionnelle russe

Cette chanson populaire a été jouée pour les trois pilotes russes Onoufrienko, Dejourov et Tiourine le 14 décembre 2001 lors de la mission STS-108. Nous vous suggérons d'écouter la version de cette chanson interprétée par le ténor de renom Dmitri Khvorostovski.

Lire aussi : 

À la recherche de la navette spatiale perdue

Vaisseau, boulot, dodo: combien gagne un cosmonaute russe?

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

À ne pas manquer