Sur les traces de la Grande Guerre: une expédition russo-française dans la Marne

Domaine public
À la recherche de soldats du Corps expéditionnaire russe

Corps expéditionnaire russe en France. Crédit : Domaine publicCorps expéditionnaire russe en France. Crédit : Domaine public

Une expédition russo-française consacrée à une des batailles de la Première Guerre mondiale débute ce jeudi près de Courcy, dans la Marne, apprend-on sur le site du ministère russe de la Culture.

Le programme de la mission, prévue sur dix jours, comprendra des fouilles, la prise en photo des trouvailles, la recherche et l’exhumation de dépouilles d’officiers et soldats du Corps expéditionnaire russe tombés en avril 1917 en France.

Crédit : Archives de Gérard Gorokhoff et Andreï KorliakovCrédit : Archives de Gérard Gorokhoff et Andreï Korliakov

« Le résultat de l’expédition ne se limitera pas aux recherches scientifiques et aux trouvailles qui seront faites pendant le travail sur le terrain. À l’issue des fouilles, nous envisageons de mettre en place un complexe mémorial qui éternisera la mémoire des soldats russes tombés en héros pour la France il y a un siècle », indique le ministère citant les propos de Vladislav Kononov, directeur exécutif de la Société militaro-historique russe, dont des membres – étudiants et chercheurs – participeront à l’expédition.

Crédit : Archives de Gérard Gorokhoff et Andreï KorliakovCrédit : Archives de Gérard Gorokhoff et Andreï Korliakov

Le programme prévoit en outre une rencontre avec des descendants des soldats du Corps expéditionnaire russe au pied du Mont Spin, ancien champ de bataille qui accueillera en novembre prochain un obélisque à la mémoire des héros russes d’antan.

L’initiative de l’expédition appartient au Français Pierre Malinowski, un passionné d’histoire qui a découvert en décembre dernier dans le champ de Cormicy, dans la Marne, les ossements d’un soldat russe disparu pendant la Grande Guerre, une véritable première.

Soldats russes et français. Crédit : Domaine publicSoldats russes et français. Crédit : Domaine public

Le Сorps expéditionnaire russe comptant quatre brigades – plus de 45 000 soldats, dont 750 officiers – a été envoyé en France et Salonique par Nicolas II en soutien aux alliés. L’infanterie russe s’est notamment distinguée sous Reims, où elle a arrêté la progression des divisions allemandes vers Paris. Après la révolution bolchevique, le corps expéditionnaire a été dissous, mais un millier de volontaires ont rejoint les troupes des alliés. Ils ont été rassemblés au sein d’unelégion russe de volontaires aussi appelée Légion d’honneur.

Lire aussi : 

Le Corps expéditionnaire russe en France, naufragé des livres d’histoire

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.