La sagesse de Mikhaïl Boulgakov en dix citations

TASS
Russia Beyond revient sur les citations drôles et importantes de ses principales œuvres.


1. Les manuscrits ne brûlent pas. (Le Maître et Marguerite) Cliquez pour tweeter

2. Qui prend son temps n'en manque jamais. (Cœur de chien) Cliquez pour tweeter

3. Parfois, le meilleur moyen de détruire un homme est de le laisser choisir son destin. (Le Maître et Marguerite) Cliquez pour tweeter

4. La ruine n’est pas dans les placards, mais dans les têtes. (Cœur de chien) Cliquez pour tweeter

5. Il y a, si vous le permettez, quelque chose de malsain chez un homme qui fuit le vin, le jeu, la compagnie des femmes charmantes et les conversations d'après-dîner. De telles personnes, ou bien sont gravement malades, ou bien haïssent en secret leur entourage. (Le Maître et Marguerite) Cliquez pour tweeter

Une scène du film Cœur de chien (1988) d'après l'œuvre éponyme de Mikhaïl Boulgakov

6.  Le morphinomane ressent un bonheur dont personne ne peut le priver : la capacité de mener sa vie dans une solitude totale. Et la solitude, ce sont des pensées importantes, significatives, la contemplation, la sérénité, la sagesse… (Morphine) Cliquez pour tweeter

7. Nous parlons, toi et moi, des langues différentes, comme toujours, dit Woland. Mais les choses dont nous parlons n'en sont pas changées pour autant (Le Maître et Marguerite) Cliquez pour tweeter

8. Si vous prenez soin de votre digestion, je vous donne un bon conseil : ne parlez à table ni de bolchévisme ni de médecine. Et que Dieu vous garde de lire des journaux soviétiques avant le dîner. (Cœur de chien) Cliquez pour tweeter

9. Jamais une tuile ne tombera par hasard sur la tête de qui que ce soit. (Le Maître et Marguerite) Cliquez pour tweeter

10. Ce sont les voyages révolutionnaires. On roule une heure et on s'arrête deux. (La Garde blanche) Cliquez pour tweeter

Mikhaïl Boulgakov (1891–1940) est né et a grandi à Kiev. Diplômé avec mention excellente de la faculté de médecine de l’université de Kiev, il est, pendant un certain temps, médecin volontaire. Ses nouvelles, en partie autobiographiques, sont publiées sur cette période dans une revue de médecine. Ses Carnets d'un jeune médecin, ainsi que sa nouvelle Morphine ont récemment été adaptés dans une série britannique avec Daniel Radcliffe dans le rôle principal. Le théâtre est une autre passion de Boulgakov – il écrit sa propre adaptation théâtrale du roman La Garde blanche sur la guerre civile, alors que Le Roman théâtral est, pour lui, son œuvre principale. Le roman Le Maître et Marguerite remporte un succès mondial et est traduit en 75 langues, alors que l’adaptation cinématographique de la nouvelle Cœur de chien (1998) est, à ce jour, l’un des films préférés des Russes. 

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.