Sergueï Lazarev : « Pendant huit ans, j'ai évité l'Eurovision »

Cette année à l'Eurovision, la Russie sera représentée par Sergueï Lazarev. Le chanteur, membre du groupe Smash!! au début des années 2000, s'est depuis entouré de producteurs étrangers pour sa carrière solo.
Sergey Lazarev
Région de Moscou, Russie, 2 avril 2016. Le chanteur russe Sergueï Lazarev signe des autographes. Crédit : Vyacheslav Prokofyev/TASS

La chanson You Are The Only One qu'interprétera Sergueï Lazarev à l'Eurovision 2016 est le fruit d'une collaboration entre plusieurs auteurs internationaux. Le clip a déjà reçu plus de 7,5 millions de vues sur YouTube et les parieurs sont confiants dans la victoire du Russe.

Cette chanson d'amour - thème assez classique pour les participants russes à l'Eurovision - porte un message simple et important : « Chacun de nous est unique et exceptionnel, et nous devons nous en rappeler », affirme Sergueï Lazarev.

Vidéo publiée sur Youtube de Sergueï Lazarev

Cette chanson a vu le jour grâce à une collaboration entre le compositeur grec Dimitris Kontopoulos, le chanteur, compositeur et producteur russe Philipp Kirkorov, l'Anglais John Ballard et le Suédois Ralf Charlie.

Lazarev reconnaît que c'est seulement cette chanson qui l'a poussé à participer au concours, qu'il dit éviter depuis huit ans. Les critiques estiment que le chanteur, qui réunit tous les ingrédients du succès - les maisons de disques, la voix, l'expérience et un répertoire en anglais - est aujourd'hui trop à l'étroit sur la scène pop russe. « A chaque fois, il ne manque que le cinquième élément... la percée », admet Sergueï Lazarev.

Ils étaient les Wham! russes

Pour le chanteur de 33 ans, la route vers la gloire européenne qu'il devrait atteindre à l'Ericsson Globe de Stokholm a été longue. Dans les années 1990, il faisait déjà partie de groupes d'enfants et le véritable tremplin pour lui fut le groupe Neposedy, véritable forge de futurs stars de la scène russe de laquelle sont sortis de nombreux show-men et interprètes. Avec Sergueï Lazarev chantait par exemple la future soliste du groupe t.A.T.u (qui, en jouant avec l'image de deux homosexuelles, on représenté la Russie à l'Eurovision 2003) et son futur partenaire du duo Smash!! Vlad Topalov.

Le duo fut la principale sensation musicale du début des années 2000 en Russie, et Sergueï Lazarev et Vlad Topalov - les idoles des jeunes adolescentes. L'idée de monter ce duo est venue de la mère de Vlad, qui avait proposé de les enregistrer ensemble pour en faire un cadeau d'anniversaire à son père. Les deux jeunes ont placé la barre très haut en enregistrant la chanson Belle de la comédie musicale Notre-Dame de Paris et ont même gagné, grâce à elle, un concours de jeunes interprètes en Lituanie.

Vidéo publiée sur Youtube d'Arctic Fox

Ils ont alors commencé à faire la couverture des plus grands journaux russes et sont devenus célèbres dans tout le pays. Certains les appelaient « l'opposé de t.A.T.u », d'autres les « Wham! du XXIe siècle » - à leurs débuts, ils étaient encadrés par Simon Napier-Bell, ancien manager de Wham!, rois des charts anglais dans les années 1980.

Cependant, la gloire soudaine des deux garçons Smash!! a pris le même chemin que leurs modèles anglais. En 2004, Sergueï et Vlad ont pris des voies différentes. Un an après, Sergueï Lazarev a commencé une carrière solo et depuis, il a sorti quatre albums et 27 clips.

Tout son argent passe dans les spectacles

Son premier album, Don't be Fake, est sorti en 2005. C'est avec lui qu'a commencé la collaboration entre Lazarev et le célèbre producteur Brian Rowling (auteur des hits Believe de Cher et Bailamos d'Enrique Iglesias). Deux ans plus tard, ils écrivaient ensemble le deuxième opus, TV Show, réunissant plus d'une douzaine de compositeurs du Royaume-Uni, de Scandinavie et des USA (Rob Davis, qui avait écrit Can't Get You Out Of My Head de Kylie Minogue, faisait aussi partie de cette brillante équipe).

Vidéo publiée sur Youtube de Sergueï Lazarev

En 2010 il se hissait encore plus haut et signait un contrat avec la maison de disques américaine Sony Music pour ses deux prochains albums solo - Electric Touch et Lazarev (2012). C'est lors des tournées de promotion de ces albums que Sergueï Lazarev a donné ses meilleurs shows.

A ce sujet, le chanteur avoue mettre tout son argent dans les spectacles. Chez lui, pas de montre hors de prix - et une seule voiture. « Les costumes, les décorations... Tout cela coûte énormément d'argent et dans les faits, je reste les poches vides. Il faut que je travaille beaucoup pour tout rembourser ». Et ça, il en a l'habitude.

En raison de cet emploi du temps surchargé, Sergueï Lazarev a récemment perdu connaissance pendant un concert - à cause de la charge que représentait la préparation de l'Eurovision, comme certains l'ont affirmé, et, selon lui, de la charge que représente sa deuxième profession d'acteur au théâtre. Pour autant, sa performance à Stockholm n'est pas menacée : « Je suis prêt ! », affirme-t-il, confiant.

Sur le même sujet :

Eurovision : la France est le principal concurrent de la Russie (producteur)

Droits réservés
+
Suivez-nous sur Facebook