Année croisée France-Russie : le coup d'envoi est donné sur la scène du Bolchoï

Ministère russe de la Culture/Vitali Moroz
La vice-ministre russe de la culture Alla Manilova et la directrice générale de la mondialisation, du développement et des partenariats du Ministère des Affaires Etrangères français ont lancé l’année croisée franco-russe de la culture et du tourisme. La cérémonie s’est tenue le 5 avril sur la Scène historique du théâtre Bolchoï.

La vice-ministre russe de la Culture Alla Manilova et la directrice générale de la Mondialisation, du Développement et des Partenariats du ministère français des Affaires étrangères Anne-Marie Descôtes ont lancé l’année croisée franco-russe du tourisme et du patrimoine. La cérémonie s’est tenue le 5 avril sur la Scène historique du théâtre Bolchoï.

« Le tourisme est la plus efficace et la plus unique des façons de populariser de notre héritage culturel et de favoriser les rencontres entre les personnes. L’attirance mutuelle entre les cultures françaises et russes, leur dépendance mutuelle, remonte loin dans le passé, et nous pourrons cette année prendre un soin particulier de notre culture commune », a déclaré Alla Manilova.

« Nous devons absolument faire en sorte que les Russes se rendant en France voient, ressentent cette trace russe que notre pays a laissé dans la culture française, et que les Français voient la trace française dans l’histoire et la culture russes. Nous le ferons », a ajouté la vice-ministre russe.

Anne-Marie Descôtes (à gauche) et Alla Manilova (au centre) lors de la cérémonie d'inauguration de l'Année croisée. Crédit : Ministère russe de la Culture

Anne-Marie Descôtes a fait remarquer à son tour que la France avait répondu avec enthousiasme à la proposition russe de mettre en place une année du tourisme culturel. « Le développement d’un tourisme alternatif à côté des offres touristiques traditionnelles doit permettre à nos pays de mieux se connaître mutuellement », a-t-elle déclaré, ajoutant que l’Année du tourisme et du patrimoine France-Russie visait à faire prendre conscience aux Russes et aux Français de la proximité de leurs cultures.

« Dans le cadre de cette Année, des itinéraires touristiques à thème seront élaborés : architecture, histoire militaire, faits d’armes, influence française sur la gastronomie et l’œnologie. Nous mettrons aussi en place des itinéraires de grands voyageurs de nos deux pays », a-t-elle déclaré.

Après la partie officielle, l’un des meilleurs orchestres de France, l’Orchestre national du Capitole de Toulouse, a joué sous la direction du maestro Tugan Sokhiev. Le programme incluait le Requiem de Berlioz. Tugan Sokhiev, qui dirige l'orchestre depuis 2008, est également directeur musical et chef principal du Théâtre du Bolchoï.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.