Biennale de Venise : la Russie présentera l’ensemble soviétique VDNKh

La pavillon central de la VDNKh.

La pavillon central de la VDNKh.

Photo pour la presse
L’Exposition des réalisations de l’économie nationale (VDNKh), ensemble architectural de l’époque soviétique baptisé Centre panrusse des expositions depuis la chute de l’URSS, constituera le pivot du stand de la Russie à la Biennale internationale d’architecture de Venise 2016.

La présentation visera non seulement les pros de l’architecture, mais un public très large, a déclaré le commissaire d’exposition du pavillon russe, Sergueï Kouznetsov, en évoquant le projet à Moscou. Une fois la Biennale terminée, le stand déménagera dans un pavillon central du VDNKh, situé dans la capitale russe.

VDNKh : que cache ce sigle ?

L’Exposition des réalisations de l’économie nationale est l’un des principaux monuments de l’architecture soviétique, qui mêle des éléments d’avant-garde, du style impérial stalinien et du modernisme. C’est un énorme parc parsemé de pavillons sur une superficie totale de 520 hectares qui a été construit sur le modèle des Giardini (jardins publics) de Venise.

Source : service de presse
Source : service de presse
Source : service de presse
Source : service de presse
Source : service de presse
 
1/5
 
 
1/0
 

Les esquisses de l'exposition par Sergueï Kouznetsov.

Selon Sergueï Kouznetsov, cinq salles du pavillon russe à Venise seront consacrées à l’histoire de VDNKh en tant que synthèse de différents arts – le parc a été aménagé non seulement par les principaux architectes de l’époque, mais aussi par des stylistes, des sculpteurs et des peintres – depuis sa fondation jusqu’à nos jours. L’exposition est organisée entre autres par des étudiants de l’Institut d’Ilia Repine.

Les participants russes

Les lignes directrices de la Biennale de Venise – Reporting from the front (Nouvelles du front) – ont été définies par le commissaire général, l’architecte chilien Alejandro Aravena, Prix Pritzker. Le projet réunira 88 architectes de 37 pays dont deux Russes : Alexandre Brodski et l’auteur du pavillon de la Russie à l’Expo 2010, Boris Bernaskoni.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.