La Russie amoureuse

« Qui t’a dit que l’amour vrai, fidèle et éternel n’existe pas ? Qu’on coupe la langue à ce menteur infâme ! », s’indignait à juste titre Mikhaïl Boulgakov dans son roman Le Maître et Marguerite. RBTH a parcouru la forêt épaisse de bouquets de fleurs et de boites de chocolats sur les comptes Instagram des internautes russes pour vous en présenter des preuves irréfutables.

Les premières hirondelles, porteuses du message d’amour, arrivent de Kaliningrad (enclave russe en Europe), où les cadets marins sont unis par leur amour pour la Patrie et pour toutes les belles femmes qui la peuplent. 

 

Malgré le froid hivernal, l’amour fleurit dans les branches d’arbres …

 

A photo posted by Dobrenkova Irina (@dobvi) on

 

… et dans les squares et parcs et éclaire les couples glacés.

 

Insaisissable, il voltige, tel un papillon, dans les âmes des amoureux.

 

A photo posted by Katrin Malaya (@katerinamodel) on

 

Dans les lacis de l’amour, les clients des centres commerciaux…

 

… se mêlent aux passants qui se baladent avec leur tendre moitié dans les rues de la capitale.

 

A photo posted by Jennifer Aster (@lolajanex) on

 

La lumière de l’amour rayonne même dans la brume nocturne et empêche les voyageurs errant à la recherche du bonheur de s’égarer.

 

A photo posted by Anna Torbeeva (@annatorbeeva) on

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.