​Cirque de Demain : des talents russes au rendez-vous

Heroes.

Heroes.

Page officielle de la troupe sur VKontakte
​Quatre jours de show à couper le souffle, plus de 100 artistes de 18 nationalités sous le chapiteau du Cirque Phénix : la 37ème édition du Festival mondial du Cirque de Demain s’ouvre le 28 janvier à Paris. La Russie sera représentée à cette compétition réservée aux jeunes artistes par la troupe Heroes (trapèze volant), le jongleur Viktor Moiseev et la troupe Skokov avec ses balançoires russes.

Le cirque est impensable sans la passion, sinon comment expliquer la dévotion des artistes à cet art à la fois merveilleux et dangereux ? S'engager dans cette voie, signifie s’y adonner entièrement. Stanislav Bogdanov, chef de la troupe Heroes confirme ces propos : « Pour nous, le cirque est le processus de la vie par excellence ». Dans la bouche de ce représentant d’une dynastie d’artistes de cirque qui a fait ses débuts sous le chapiteau à l’âge de quatre ans, une telle phrase n’a rien d’exagéré.

À Paris, sa troupe présentera Air Flight, un de ses shows les plus impressionnants. Le spectacle met en scène les capacités physiques extraordinaires des gymnastes effectuant des figures spectaculaires et complexes.

« Il s’agit du trapèze volant bâton-porteur. Avant d’être attrapé par le porteur, le voltigeur effectue des figures complexes, dont le triple saut périlleux et le double saut périlleux avec deux pirouettes », explique M. Bogdanov.

En octobre dernier, les Heroes ont déjà conquis le public français au Festival de Val d’Oise, où ils ont décroché le Prix du Président de la République. Malgré ce triomphe, la troupe ne baisse pas la garde. « Ce festival est extrêmement sérieux et l'un des plus anciens. Les numéros choisis sont forts. Il ne faut pas se laisser aller », avoue Stanislav Bogdanov.

Source : YouTube/chaîne officielle de la troupe Heroes 

La troupe Skokov présentera au public du festival un numéro impressionnant à double balançoire. Posées en face à face, les balançoires servent de plate-forme de lancement et d'atterrissage aux artistes qui réalisent des tours à couper le souffle. Ce qui distingue ce numéro, c'est qu'il est réalisé par de jeunes femmes.

Le chef de la troupe Alexande Skokov explique qu'il a voulu insuffler de l'originalité dans ce genre considéré comme masculin. Sa fantaisie inépuisable et son haut professionnalisme lui ont permis de perfectionner ce numéro acrobatique complexe grâce à la plastique féminine. Pari réussi. En 2014, l’année de sa présentation, le numéro a été distingué au Festival international du cirque IDOL (Idole de bronze et Manège de bronze). En 2015, il a reçu la plus haute distinction de la compagnie d'État Cirque de Russie dans la catégorie « Numéro de l’année ».

Source : YouTube/gurik7777

Descendant d'une longue lignée d'artistes de cirque russe, Viktor Moiseev offre des shows impressionnants de jonglage horizontal. À Paris, ce jeune prodige qui a excellé au sein de la troupe du Cirque du Soleil présentera pour la première fois au public sa nouvelle performance, Universe. Pour accompagnement musical, l'artiste a choisi une nouvelle composition de Remy Bailet.

Source : YouTube/Viktor Kee

Un autre jongleur russe, Alexander Kulakov, se produira le 29 janvier à titre d’invité du Festival du Cirque de Demain.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.