Russkaya Literatura : cinq manifestations incontournables

Service de presse
Après avoir connu un succès en 2014 avec quelque 10 000 visiteurs en trois jours, le salon du livre russe Russkaya Literatura est de retour à Paris. La seconde édition se tiendra du 8 au 10 janvier à la Mairie du 16e arrondissement.

Le salon du livre russe Russkaya Literatura, qui se fixe pour objectif de populariser la littérature russe contemporaine et de faire connaître aux Parisiens "un patrimoine culturel qui unit nos deux pays depuis plusieurs siècles", annonce cette année un programme très prometteur. Les organisateurs proposent un large éventail de manifestations mettant en scène la richesse et la diversité culturelle russe, d'où l'appellation La Russie aux mille visages.

À la veille du Salon, RBTH publie une sélection de manifestations à ne pas manquer.

Rencontre avec le musicien, poète et chanteur, Boris Grebentchikov

La légende du rock russe interviendra samedi 9 janvier lors d'une session de questions/réponses. Durant la rencontre, le peintre figuratif russe Vladimir Kara réalisera le portrait de l'artiste.

Considéré comme un des fondateurs du rock du pays, Boris Grebentchikov a hypnotisé, au sein du groupe Aquarium, plusieurs générations avec ses chansons philosophiques tissées de métaphores et interprétées avec sa voix charismatique. 

Samedi à19h000

Exposition des artistes de La Palette Russe

Konstantin Altounine, Anya Astapova, Michael Burdzelian,Vladimir Kara (tableau ci-contre), Faïna Kremerman,Oscar Rabine. Créée en 2007, l’Association des artistes russes à Paris a pour but le soutien et le développement de l’échange culturel entre artistes partout dans le monde, y compris l’organisation, la mise en place et la présentation des œuvres, des artistes et des évènements à l’étranger et inversement, toute manifestation d’échange culturel d’origine étrangère en France.

Conférence

Alexander Snegirev qui vient de remporter le prix littéraire le plus prestigieux de Russie - le Prix Booker russe 2015 - pour sa nouvelle Vera animera une conférence intitulée La littérature russe contemporaine, otage de la Grande Littérature russe. Modération: François Dewer, directeur de la librairie du Globe et responsable du projet Littérature russe, ruptures et continuité.

Né à Moscou en 1980, M. Snegirev est titulaire d'une série de récompenses russes, dont le Prix de jeunes auteurs Debut (2005) et celui de l'Union d'écrivains de Moscou (2007). Ses œuvres sont traduites vers l'anglais, allemand et suédois.

Dimanche à 15h45

Livre et son auteur

Le romanZouleikha ouvre les yeux présenté par son auteur, Gouzel Yakhina, lauréate de quatre des plus grands prix littéraires de l'année 2015 en Russie.

Gouzel Yakhina est la véritable découverte de l'année qui vient de s'écouler : née en 1977 à Kazan (Tatarstan), elle a travaillé dans le domaine des relations publiques et a obtenu cette année un diplôme d’expression scénique de l’École du cinéma de Moscou. Zouleïkha ouvre les yeux est son premier et unique roman, pour l’instant.

Dimanche à 14h00

Projection

Le salon Russkaya Literatura mettra en avant cette année la très dynamique littérature des minorités et des régions. La projection d'extraits du film d'Ekaterina Golovnia Nerkaguiambassadrice des Nenets s'inscrit dans cet objectif. Elle sera suivie d'un débat animé par Dominique Samson Normand du Chambourg, traducteur d'Ekaterina Golovnia, ethnologue, philologue et Emilie Maj, ethnologue spécialiste de la Sibérie et éditrice (Borealia).

Samedi à 11h30

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.