L’automobile légendaire Pobieda célèbre son 70e anniversaire

Les voitures sont exposées au grand magasin GOuM de Moscou.

Les voitures sont exposées au grand magasin GOuM de Moscou.

Sergeï Mikheev/RG
Cette année, la première automobile russe d’après-guerre célèbre son 70e anniversaire. La production en série du modèle M-20 a été lancée par l’usine automobile de Gorki GAZ en 1946, ainsi la voiture a été baptisée Pobieda (« victoire » en russe). Les exemplaires retro empruntés aux propriétaires privés et aux ateliers de restauration sont exposés au grand magasin GOuM de Moscou.

Pobieda est l’une des premières voitures fabriquées en série à disposer d’une carrosserie ponton (sans ailes). Elle combine des éléments de l’Opel Kapitän allemande, que les ingénieurs soviétiques avaient pu étudier pendant la guerre, et des modèles américains compacts, mais le design et les finitions sont originaux.

La réplique du roadster est le plus grand chef d’œuvre parmi les Pobieda. Les restaurateurs ont recréé la carrosserie en forme de goutte d’eau sans portes d’après les photographies.

Pobieda Roadster Crédit : Sergueï Mikheev/RG

La GAZ-M-20B est une berline cabriolet avec un toit en toile. Fin des années 40, les toits en toile ont fait leur apparition en raison de fort déficit de bon métal, les carrosseries ont alors dû être « diluées » par des éléments en bois ou en tissu.

GAZ M-20B Crédit : Sergueï Mikheev/RG

La M-20 a été construite à la hâte et était une voiture tellement imparfaite que la production a été rapidement arrêtée, et le modèle a été renvoyé pour modifications. L’exposition présente le fruit de la modernisation, les exemplaires élégants des années 40-50. Ce sont ces modèles qui donnent naissance à la véritable histoire de la voiture que le magazine américain Science and Mechanics décrira ainsi : « à l’aise dans les ornières, les virages et à l’accélération, idéale pour les routes difficiles si vous n’êtes pas pressé. Tient parfaitement la route ».

GAZ M-20 Crédit : Sergueï Mikheev/RG

Le tout terrain M-72 est un prototype de crossover qui allie le confort d’un véhicule léger et les capacités d’un 4x4, estime le guide de l’exposition Ivan Paderine. La M-72 est une symbiose de la carrosserie de la Pobieda et du châssis du tout terrain GAZ-69, élevé sur ses pattes-roues d’araignée à tel point qu’il est impossible de regarder à l’intérieur, où une radio s’est déjà installée.

GAZ M-72 Crédit : Sergueï Mikheev/RG

Le dirigeant soviétique Nikita Khrouchtchev envisageait d’installer les travailleurs responsables des terres vierges dans les intérieurs chauffés de ces « araignées ».

 

Source : Rossiyskaya Gazeta

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.