À l'affiche en novembre 2019: les événements culturels à ne surtout pas manquer

Natalia Nosova
Afin d’échapper à la monotonie automnale, vous aurez ce mois-ci l’opportunité d’assister à d’incontournables événements cinématographiques, de découvrir au théâtre une œuvre méconnue de Boulgakov ou encore de vous laisser bercer par les chants d’un chœur criméen.

CINÉMA

Novembre sera cette année le mois du cinéma russe en France. Vous aurez l’embarras du choix, aussi bien à Paris qu’en province. Venez (re)découvrir des grands classiques ou des jeunes réalisateurs russes contemporains, et ce, la plupart du temps en version originale sous-titrée français, ce qui ne manquera pas de booster votre pratique du russe.

Regards de Russie

Date : du 13 au 19 novembre 2019

Lieu : cinémas l’Arlequin (76, rue de Rennes, Paris, métro: St Sulpice) et Le Majestic Passy (18, rue de Passy, Paris, métro: Passy)

Contacts : +33 6 09 85 69 05 ou info@cinema-russe-paris.com

Pour cette 17e semaine du Nouveau Cinéma russe, vous aurez l’occasion de visionner des films de réalisateurs qui ont déjà fait leurs preuves dans les festivals les plus prestigieux ou d’autres qui viennent de connaître leur premier succès dans les salles en Russie. Seize longs-métrages, un film de plusieurs courts-métrages, des thèmes variés et tous en VOST français. Vous pourrez également assister à une conférence sur « le Cinéma russe contemporain en France » animée par Joël Chapron et Eugénie Zvonkine, deux spécialistes du cinéma russe. Bref, il y en aura pour tous les goûts !

Billetterie en ligne : www.lesecransdeparis.fr

27e Festival du cinéma russe à Honfleur

Date : du 19 au 24 novembre

Lieu : les Greniers à Sel (9B, rue de la Ville, Honfleur), Cinéma Henri-Janson (27, cours des Fossés, Honfleur), Auditorium de la médiathèque (place de la Porte de Rouen, Honfleur).

Contacts : +33 2 31 89 25 59 ou cinerusse.honfleur@orange.fr

Événement culturel de premier rang, le Festival du Cinéma russe à Honfleur n’est plus à présenter. Il réitèrera son expérience acclamée pour une 27ème édition présidée par le réalisateur français Gérard Krazcsyk, et sera consacré à la famille sous toutes ses coutures. Au total, huit films seront en lice pour le premier prix, dont Un Dimanche, de Svetlana Proskurina, et Éléphant, d'Aleksei Krasovski, mais bien d’autres œuvres seront à l’affiche : un large éventail de documentaires, des rétrospectives, une comédie grand-public, sans oublier une programmation spéciale pour les plus jeunes.  

Ciné-club L’oiseau de Feu, documentaire Son Excellence Evguéni Sidorov

Date : 28 novembre à 19h00

Lieu : Centre de Russie pour la science et la culture (61, rue Boissière, Paris, métro : Boissière)

Contacts et réservation : +33 1 44 34 79 79 et crsc.paris@crsc.fr

Projection du documentaire Son Excellence Evguéni Sidorov en VOST français, suivie d’une rencontre avec le principal protagoniste du film (interprétation russe-français). Evguéni Sidorov est un homme aux multiples facettes. Il a été ministre russe de la Culture de 1992 à 1997, ambassadeur pour la Russie auprès de l’UNESCO jusqu’en 2002, mais encore professeur à l’Institut littéraire Gorki et critique littéraire. N’hésitez pas à venir l’écouter. L’entrée se fait seulement sur inscription préalable.

Ballet Le Corsaire

Date : 17 novembre à 16h00

Lieu : Cinémas Pathé

Vivez la magie de l’opéra sur grand écran avec ce ballet diffusé en direct dans de nombreuses salles de cinéma Pathé en France. Profitez de ce merveilleux spectacle pour découvrir ou retrouver la quasi-totalité de la troupe du Bolchoï sur scène.

Festival international du film de Cannes 1939 à Orléans

Date : du 12 au 17 novembre

Lieu : Différents sites d’Orléans

Contacts et réservation : +33 6 95 08 84 89 et s.furman@festivalcannes1939.com

Le festival de 1939, annulé par le déclenchement de la guerre, revit à Orléans. Le 1er septembre 1939, devait s’ouvrir le premier Festival international du film de Cannes. Le ministre de l’Éducation nationale et des Beaux-Arts, Jean Zay, avait œuvré pour que cette manifestation cinématographique de grande ampleur s’impose, réunissant les films des « nations libres » face au fascisme. Le début du conflit a cependant imposé son annulation brutale. 80 ans après, cette première édition fondatrice renaît à Orléans, la ville de Jean Zay. Cinq films seront à l’affiche, dont Alexandre Nevski, un film épique soviétique, qui inaugurera le festival.

Pour consulter le programme complet, suivez ce lien.

MUSIQUE

Dois-je vraiment vous chanter les louanges de la musique russe ? Ce mois-ci, faites vos gammes au cours d’un récital de musique classique, Rachmaninov sera au programme, et laissez-vous transporter par un Chœur slave originaire de Crimée.

Concert L’âge d’argent et l’avant-garde

Date : 6 novembre à 19h00

Lieu : Centre spirituel et culturel orthodoxe russe à Paris (1, quai Branly, Paris, métro : Alma-Marceau)

Contact et réservation : ambrusbranly@mail.ru

La pianiste Inna Sergeeva présentera de manière chronologique des œuvres écrites dans de différents styles musicaux. Au programme de cette soirée 100% dédiée à des compositeurs russes : ouverture sur des études-tableaux de Sergueï Rachmaninov, suivie d’études d’Alexandre Scriabine et la clôture avec l’œuvre « Chaconne » de Sofia Gubaïdulina.

Concert Chœur de Crimée

Date : du 1er au 3 novembre

Lieu : Région Auvergne. église d’Aunalt, église de Saint-Nectaire et abbaye de Manglieu

Contact et réservation : +33 6 58 43 76 87

Le chœur Slavitsa, dirigé par Igor Mikhaïlevskiy, tout droit venu de Simféropol, en Crimée, se produira lors de trois soirées consécutives en Auvergne. Si vous êtes un amateur de belles vibrations, vous serez touchez en plein cœur par la grande intensité et la profondeur de ses voix.

THÉÂTRE

Ce mois-ci, l’auteur du célèbre roman Le Maître et Marguerite, l’illustre Mikhaïl Boulgakov, sera à l’honneur sur les planches de France par le biais d’une captivante interprétation de l’une de ses plus sombres œuvres.

Morphine de Mikhaïl Boulgakov

Date : du 4 au 6 novembre, à 20h30

Lieu : Théâtre L’Atalante (10, place Charles Dullin, Paris, métro: Anvers)  

Contacts : +33 1 46 06 11 90 et latalante.resa@gmail.com

Cette nouvelle écrite par Mikhaïl Boulgakov vous sera présentée par les acteurs du Théâtre Dramatique d’Astrakhan, d’après une mise en scène d’Alexeï Matveïev. Il s’agit du journal d’un jeune médecin, le docteur Poliakov, affecté juste après la Révolution russe à un poste dans une clinique rurale. Il y sera le seul médecin, assisté d’Anna, une infirmière dévouée. Il est atteint d’un mal qui n’est jamais nommé dans le récit, mais dont seule la morphine parvient à atténuer les effets. À ceci s’ajoute l’isolement et la solitude, nouveaux pour cet homme habitué à la grande ville où il a suivi ses études. Poliakov tombe alors dans la toxicomanie sous le regard impuissant d’Anna, qui voit augmenter les commandes de morphine pour le dispensaire. Bientôt, le narrateur éprouvera les affres du manque et sombrera dans la détresse et la folie…

EXPOSITION

Au menu des expositions de ce mois, vous vous familiariserez avec les œuvres d'un peintre résident en France, mais s'inspirant indéniablement de sa terre natale, la Russie, et plus particulièrement de sa province.

Exposition de Youri Pénouchkine

Date : jusqu’au 3 décembre, tous les jours sauf le dimanche

Lieu : Centre de Russie pour la science et la culture (61, rue Boissière, Paris, métro : Boissière)

Contacts : +33 1 44 34 79 79 et crsc.paris@crsc.fr

L’artiste Youri Pénouchkine, né à Leningrad en 1935, a fait ses armes à l’Académie des arts Répine. Il a participé à des expositions collectives partout à travers le monde et, depuis 1991, présente des œuvres en France, où il vit maintenant. Ses toiles transpirent l’authenticité des villes provinciales russes : bains du samedi, thé avec un samovar, promenades, peintures inspirées de la nature locale, images de l’enfance et de la jeunesse, portraits de femmes charmantes, natures mortes raffinées et sophistiquées.

RENCONTRES

La Russie ayant connu au cours de son existence de nombreux conflits majeurs, ce mois de novembre sera l’occasion de vous pencher sur les apparitions de la thématique militaire dans la littérature russe ainsi que sur les interprétations historiques de la Seconde Guerre mondiale.

Table ronde russo-française Les interprétations historiques: Deuxième guerre mondiale

Date : 7 novembre à 19h00

Lieu : Centre de Russie pour la science et la culture (61, rue Boissière, Paris, métro : Boissière)

Contacts : +33 1 44 34 79 79 et crsc.paris@crsc.fr

Dans le cadre des manifestations culturelles à l’occasion des 75 ans de la Grande Victoire, le Centre de Russie pour la science et la culture invite les historiens Alexeï Plotnikov, Guénnadi Sammoylov, Patrick Bunel et Thomas Siret à échanger autour du sujet « les interprétations historique : Deuxième guerre mondiale ». L’entrée se fait seulement sur inscription préalable.

Rencontre avec l’écrivain Zakhar Prilépine

Date : 26 novembre à 19h00

Lieu : Centre de Russie pour la science et la culture (61, rue Boissière, Paris, métro : Boissière)

Contacts : +33 1 44 34 79 79 et crsc.paris@crsc.fr

À l’occasion de la sortie de la traduction du livre Officiers et poètes russes aux Éditions Syrtes, l’écrivain fortement médiatisé Zakhar Prilépine vous fera l’honneur de sa présence. À travers plusieurs portraits, l’auteur, dont la renommée n’est plus à faire, dévoilera le lien entre la poésie de guerre des écrivains classiques russes et leurs réelles expériences militaires, aujourd’hui oubliées ou méconnues. 

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies