Dix créateurs de mode russes en vogue accessibles sur la toile

Alena Akhmadullina
S’habiller avec des vêtements de fabrication russe des pieds à la tête tout en ayant l’air moderne, branché et en se sentant à l’aise n’est pas impossible. Le tout est de connaître les bonnes adresses … sur Internet. Russia Beyond vous ouvre les portes du monde de la mode contemporaine russe.

1. Gosha Rubchinskiy

Si la mode en Russie est aujourd’hui associée notamment au nom de Gosha Rubchinskiy, ce n’est pas pour rien. Ce jeune homme est parvenu à introduire dans la mode l’image du gopnik, « racaille » des banlieues russes. Il a rencontré un si grand succès que la marque Adidas s’est montrée intéressée pour collaborer avec lui.

En 2012, il a également séduit le label japonais Comme des Garçons, qui l’a alors pris sous son aile, afin de l’aider dans la production et la vente de ses produits, ainsi que leur présentation lors de la Semaine de la mode à Paris. En Russie, Rubchinskij est présent au concept-store KM20, où il est possible d’acheter les articles de sa collection, fruits de ses collaborations, mais aussi ses livres et ses parfums. L’ouvrage « Perfume Book » par exemple est dédié à l’idée principale de son nouveau parfum, créé en partenariat avec Comme des Garçons.

2. Outlaw Moscow

La toute récente marque russe Outlaw Moscow a seulement trois ans, mais elle a d’ores et déjà réussi à attirer l’attention et à travailler avec la marque de lunettes de soleil Fakoshima et la plateforme en ligne Farfetch. Elle crée des habits du quotidien de qualité et aussi confortables que classes. L’accent est principalement mis sur les manteaux et vestes fonctionnels et aux couleurs vives. Aux origines de la marque on trouve le duo formé par Diliara Minrakhmanova et Maxime Bachkaïev. Ce qui leur plait ? Combiner des classiques avec des détails originaux, apporter au design des éléments éclectiques, mêler formes, couleurs et matériaux inhabituels, ajouter différents slogans (« lutter, fleurir », « Аутlove » (« Outlove »), inscriptions, imprimés et logos.

3. 12STOREEZ

12STOREEZ, des jumelles Marina et Irina Golomazdina, ne fait pas de collections saisonnières. Ses nouveautés sortent en effet tous les mois en tirages réduits, et il n’est pas rare que la demande surpasse l’offre. C’est d’ailleurs de là que provient le nom de la marque 12STOREEZ : 12 histoires, 12 mini-collections. Leur style peut être qualifié de « chic urbain affaibli », c’est-à-dire des vêtements confortables, qu’il est facile de combiner entre eux et qui aident à créer, sans effort ni grosses dépenses, une garde-robe harmonieuse.

4. Nina Donis

Derrière la principale marque indépendante de Russie, Nina Donis, se cache Nina Neretina et Donis Poupis, qui travaillent main dans la main depuis l’an 2000. Nina et Donis ont fait leur entrée dans le classement des créateurs de mode les plus influents selon le magazine i-D et ont reçu les éloges du site Style.com. À présent Nina Donis crée des collections étonnamment simples mais incroyablement modernes, appréciées tant en Russie qu’au-delà de ses frontières. Les points forts de la marque peuvent se résumer en six mots : silhouettes simples, couleurs brutes et splendides lookbooks. Ces vêtements uniques en leur genre sont trouvables sur le site du magasin KM20.

5. Yulia Yadryshnikova

Yulia Yadryshnikova a vécu à Moscou et a ensuite déménagé à Madrid, où elle a suivi une formation tout d’abord en Communication de la Mode à l’Institut Européen de Design, puis en Réalisation de dessins industriels à l’École de design et de mode Goymar. Aujourd’hui, Ioulia évolue en tant que designer et tailleuse de ses propres collections de vêtements (sa boutique en ligne a ouvert il y a seulement quelques jours !). Elle collabore par ailleurs avec des peintres, musiciens (tels que Mujuice) et designers industriels. Ioulia imagine des articles très « architecturaux », qui ne laisseront pas indifférents les adeptes de minimalisme élégant et de qualité.

6. Alena Akhmadullina et Akhmadullina Dreams

En créant ses collections sur la base des intrigues de contes russes et étrangers, Alena a permis aux jeunes femmes de la haute société de ressentir dans la vraie vie la féérie de ces histoires ainsi que d’être féminines et élégantes au sens traditionnel. En 2005, sa collection a été pour la première fois présentée lors de la Semaine de la mode à Paris et depuis elle participe régulièrement à des défilés. Akhmadulina Dreams est sa deuxième ligne, dans laquelle elle propose des vêtements à des prix intermédiaires.

7. I AM STUDIO

I AM STUDIO met en vente des habits destinés à tous ceux qui ne sont plus satisfaits des marques grand public telles que ZARA, mais qui ne sont pas pour autant prêts à dépenser des sommes ahurissantes pour des vêtements de meilleure qualité. Ce concept de « luxe accessible » a été inventé et mis au point par la fondatrice et designer de la marque, Daria Samkovitch. Le secret de sa réussite réside dans l’élaboration de modèles casual auxquels sont ajoutées de petites touches stylisées. Initialement, les produits phares des collections de I AM STUDIO étaient les manteaux bien taillés, mais depuis, les ont rejoints des pantalons et chemisiers basiques, ainsi que des accessoires, tricots, jupes, pulls à col roulé et autres robes, adaptés bien évidemment aux caprices du climat russe.

8. NNedre

NNedre est une jeune marque pétersbourgeoise produisant des vêtements passe-partout et peu onéreux. Nelli Nedre, sa fondatrice et designer principal, a eu l’idée de créer sa propre affaire dès 2011, alors qu’elle travaillait sur un projet universitaire. Aujourd’hui, elle sort annuellement quatre collections et autant de séries limitées. Les caractéristiques majeures de cette marque sont le confort et la fonctionnalité de chaque article. Ils s’intègrent facilement dans n’importe quel style, n’importe quelle garde-robe. Ils sont universels : il est aussi aisé d’associer l’une de ces robes à de classiques escarpins qu’à des baskets. De plus, cette marque est le Graal des amateurs de minimalisme en noir.

9. WALK OF SHAME

Vêtues des vêtements provocateurs et sexy du styliste et designer Andreï Artemov défilent les plus grands mannequins de Moscou, mais aussi par exemple l’actrice américaine Elle Fanning. Le site Fashionista.com décrit les collections de la marque comme « attirant indubitablement l’attention, avec un grand sens de l’humour, tout en étant confortables et inusables, ce qui est loin d’être négligeable ». Ces articles attirent tous les regards grâce à leurs coupes, matériaux et tissus intéressants, à leurs finitions originales, et leur orientation stylistique.

10. Vika Gazinskaya

Des coupes raffinées, des tissus de haute qualité et des détails originaux, allant des collages et incrustations de pierres et de cristaux artificiels à l’ajout d’imprimés conçus par le designer en personne, voici les principaux traits distinctifs de la marque Vika Gazinskaya. Elle se vend dans le monde entier, de Tokyo à Toronto. Vika est apparue à deux reprises dans la vitrine du magasin parisien culte Colette, et a été la finaliste des concours internationaux de mode ANDAM et LVMH Prize. Elle présente également ses collections saisonnières à Paris dans le cadre de la Semaine de la mode du prêt-à-porter.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies