Cinq jeunes créateurs russes qui promettent

Crédit : Oleg Nikishin / Getty Images pour MBFW Russia

Crédit : Oleg Nikishin / Getty Images pour MBFW Russia

La 30e édition de la Mercedes-Benz Fashion Week Russia vient de s’achever à Moscou. Des maisons de mode russes de renom (Alena Akhmadullina, SLAVA ZAITSEV, VIVA VOX, etc.), mais aussi de jeunes couturiers ont présenté leurs collections lors de la plus grande semaine de la mode d’Europe de l’Est. RBTH a sélectionné les cinq meilleurs débutants de la semaine.

Luda Nikishina

Rares sont ceux qui ont pu présenter un show en bonne et due forme à la Fashion Week, mais souvent, les présentations des collections se sont avérées plus intéressantes que les défilés proprement dits. La marque Luda Nikishina s’est déjà forgé une notoriété à Moscou. On se demande d’ailleurs comment la styliste a jusqu’ici réussi à éviter les différentes semaines de la mode et à rester parmi les « débutants ».

Luda Nikishina, c’est avant tout des manteaux – élégants, laconiques, classiques ou non, et, récemment, des manteaux de fourrure spectaculaires. Constructrice de formation, elle accorde une attention particulière à la coupe complexe de ses pièces. Les manteaux de fourrure multicolores, désormais en vogue, ne quittent plus les pages des magazines de mode et ont récemment été inclus dans la sélection des meilleurs manteaux de Style.com. 

Source : Service de presse

Kajf&Kajf

La présentation de la nouvelle marque de vêtements en cuir naturel Kajf&Kajf de la styliste moscovite Ksenia Grichtchenko est l’un des événements les plus marquants de la MBFW Russia. Si la fondatrice de la marque ne peut se targuer d’avoir une formation professionnelle appropriée (elle est conseiller fiscal), sa collection est pourtant complète et laconique.

Au cœur du défilé – jupes, robes et pantalons en cuir, mais aussi combinaisons et vestes en daim strictes dans les tons bordeaux, bleu, vert émeraude et rouge. Le concept de la marque ne se prétend pas innovant, surtout quand les maisons occidentales adoptent massivement le cuir écologique, mais il faut reconnaître que Kajf&Kajf propose des vêtements beaux et universels. Pas mal du tout pour un début ! 

Crédit : Oleg Nikishin / Getty Images pour MBFW Russia

ZDDZ London

Après avoir terminé ses études à la British Higher School of Art and Design, Dacha Selianova est restée dans la capitale britannique où elle a créé sa propre marque de vêtements. Désormais, la jeune femme vit entre Londres et Moscou, où elle dispose d’un showroom et mène de nombreuses collaborations intéressantes. Son amour pour la musique l’a conduite à travailler avec la rappeuse Nicki Minaj et la chanteuse Rita Ora.

Dans sa collection automne-hiver 2015-2016, la styliste utilise des impressions de slogans publicitaires sur des éléments de garde-robe inspirés par l’uniforme professionnel et par le style des années 90, époque où Dacha était enfant. ZDDZ London crée des vêtements modernes urbains pour les jeunes et représente, avec les créateurs comme Tigran Avetisyan, la nouvelle vague de la mode russe. 

Crédit : Oleg Nikishin / Getty Images pour MBFW Russia

J.Kim

La marque J.Kim a été créée par la jeune styliste d’origine coréenne Jenia Kim en 2013. Elle est déjà commercialisée par le showroom moscovite Indexflat et compte tout un fan club d’admiratrices. Jenia Kim termine ses études à l’Institut d'art et d'industrie de Moscou, mais elle a déjà prouvé qu’elle a devant elle un brillant avenir. L’approche originale de la jeune femme pourrait faire des envieux chez les couturiers célèbres.

La collection présentée par J.Kim mêle des éléments des costumes traditionnels japonais et coréens, les abstractions de Joan Miró, le masculin et le féminin. Jenia tire sa principale source d’inspiration de la culture des pays d’Asie, notamment sa Corée natale.

Pourtant, malgré la transformation des costumes asiatiques et l’utilisation des arts décoratifs oubliés, la jeune femme parvient à créer un produit parfaitement moderne aux coupes contemporaines. À 23 ans, elle a la qualité la plus importante pour un styliste – un style personnel et insolite. 

Source : Service de presse

Cap America

La marque Cap America a été créée il y a deux ans par la jeune styliste Olga Chouriguina. Son palmarès comprend des victoires aux concours internationaux Russian Siluet et Young Creative Entrepreneur en 2014, ainsi qu’un stage chez Ermanno Scervino.

Le nom Cap America fait référence au style fonctionnel américain, apprécié par la styliste. Pour sa collection, Chouriguina s’est inspirée de la base constructive des vêtements, des nouvelles matières technologiques et des gammes de couleurs insolites dans le style pop-art. Les robes asymétriques et les manteaux longs ont attiré l’attention des critiques de mode de la Fashion Week russe.

Crédit : Oleg Nikishin / Getty Images pour MBFW Russia

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.