Les marchés de Noël européens à la conquête de Moscou

Le 20 décembre à Moscou, plusieurs marchés européens de Noël ont ouvert leurs portes. Au programme, gaufres de Belgique, vin chaud du Danemark, décorations de Noël de France, tissus de Lituanie et ateliers d'artisans en provenance d'autres pays d'Europe.

Crédit photo : Mikhaïl Mordassov 

The Village a cherché à savoir si les marchés de Noël de Moscou ressemblaient à leurs équivalents européens. 

Le marché de Noël français 

Emilie Bertram (Strasbourg)

Evidemment, les marchés de Strasbourg sont bien plus grands : il y a du monde partout, les gens sont joyeux et se promènent dans le marché en serrant leur sac contre eux, il y a tellement de monde ! Alors qu'ici, au marché de Strasbourg de Moscou, on trouve seulement deux ou trois personnes à moitié endormies. Bien qu'on y vende la même chose que chez nous : des cigognes blanches et rouges (symbole de l'Alsace), des figurines de Saint-Nicolas (le Père Noël alsacien).

On peut trouver sur ce marché la plupart des objets traditionnels alsaciens. Par exemple j'ai chez moi, à Strasbourg, cette serviette ronde rouge et blanc, les couleurs typiquement alsaciennes.

J'associe Noël à des souvenirs agréables et chaleureux : les marrons grillés et cette boisson chaude à base d'orange, de miel et d'épices. Malheureusement, il n'y en a pas ici. Mais en revanche il y a des marrons. D'ailleurs, à mon avis, ce sont de vrais Français qui les vendent.

Vendeurs de marrons

Cela fait déjà trois ans que nous vendons des marrons. En tout, à Moscou, il y a quinze voitures comme celle-ci avec des marrons. L'an dernier, nous avons apporté 15 tonnes de marrons et cette année, 12. Mais à cause de la crise, les gens sont plus réticents à acheter. Nous ne savons pas si nous pourrons vendre tout ce que nous avons. Bien que, pour nous, la hausse du cours de l'euro soit positive : nous pouvons nous permettre plus de choses en Russie. L'idée des organisateurs est de mettre en place des marchés de Noël de Strasbourg dans le monde entier. Cette année nous sommes ici, l'année prochaine nous pensons aller à New York.

Antoine (Normandie)

Non, nos marchés de Noël sont bien sûr différents. En Normandie, il y a toujours beaucoup de monde, tout le monde se bouscule, les vendeurs haranguent les clients. Vos vendeurs ne s'intéressent visiblement pas aux visiteurs, enfin, ou alors ils ont très froid. Mais il faut dire que la tradition des marchés de Noël est moins développée dans l'Ouest de la France que dans l'Est, comme en Alsace. On a commencé à les organiser activement ces cinq ou dix dernières années dans notre région. C'est commercial, comme Halloween, tout le monde cherche un moyen de tirer profit des fêtes.

J'aime bien les produits qui sont vendus ici. Voici de la très bonne confiture française, il est très difficile d'en trouver à Moscou. Dans toutes vos confitures, il y a des morceaux de fruits, c'est bien pour le thé mais  certainement pas pour mes tartines, le matin. Et voilà un jouet français typique en bois : un bilboquet. Avec mes amis, on va rarement voir les marchés de Noël, il arrive qu'on passe à côté pour aller dans la vieille ville et acheter des marrons grillés et du vin chaud.

Le marché de Noël belge

Oscar Rasson (Belgique)

J'attendais beaucoup plus du marché belge. Dans la liste, Bruxelles était annoncée comme l'une des premières « villes d'Europe », mais ici je n'ai trouvé qu'un seul chalet de « Cuisine belge » avec des gaufres et des crêpes. Tout d'abord, les gaufres sont des appâts pour les touristes, les Belges en mangent rarement, à la limite, ils en préparent parfois chez eux. Les crêpes « belges » que l'on vend ici sont salées, alors que nous les mangeons habituellement sucrées, avec du sucre, de la confiture, du chocolat, et nous les roulons pour les manger, c'est notre style. Mais ni les gaufres, ni les crêpes ne sont associées à Noël. On peut manger des gaufres n'importe quand, et on fait des crêpes pour la Chandeleur (fête des chandelles), c'est un peu comme votre Maslenitsa. Le dessert typique de Noël en Belgique, c'est la bûche de Noël.

En fait, j'attendais qu'il y ait de la bière belge. Où est-elle ? En Belgique, pour Noël, les grands brasseurs font une bière spéciale pour l'hiver.

La version intégrale du texte disponible sur le site the-village.ru.  

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.