Si la magie du Noël russe m'était contée

Gérard Letailleur, l'auteur de Noël de la Sainte Russie. Crédit : Maria Tchobanov

Gérard Letailleur, l'auteur de Noël de la Sainte Russie. Crédit : Maria Tchobanov

Pour créer une ambiance de fête, surtout pendant la période de Noël, rien de mieux qu'un conte lu devant une cheminée étincelante.

Noël de la Sainte Russie, paru aux éditions Via Romana, nous plonge dans le monde magique de l'hiver russe, avec ses rudes épreuves et les miracles qui aident à garder l'espoir, ses divinations et ses mystères, ses tempêtes de neige, le tout orchestré par le sévère et juste Grand-Père Gel.

« Nous avons cherché à travers ce petit recueil à faire connaître aux jeunes Français d'aujourd'hui votre grand pays, vos coutumes et la foi qui animent les Russes depuis toujours », a dit Gérard Letailleur, l'auteur de l'ouvrage, lors de la présentation du livre à la résidence de l'ambassadeur russe en France le 16 décembre.

Ce recueil réunit les textes des anciens contes populaires et les œuvres de grands écrivains russes inspirés par la tradition orale sur le thème de Noël et de la célébration du Nouvel An. Après avoir étudié plusieurs versions des traductions en français de ces textes, faites à des moments différents de l'histoire récente, l'auteur a adapté certains d'entre eux pour les rendre « plus agréables à lire ». Le livre contient 10 histoires qui font découvrir les coutumes et les rites non seulement chrétiens, mais aussi païens et évoquent les personnages clés de l'imaginaire populaire russe. Parmi ces personnages domine l'imposant Ded Moroz (Grand-Père Gel), le confrère du Père Noël chez les catholiques, et Snegourotchka (la fille de neige).

Les contes issus de la tradition orale sont empreints de la sagesse de tout un peuple, ils évoquent des questions fondamentales intemporelles et parfois même philosophiques. Beaucoup de génies de la plume russes dont Pouchkine, Tolstoï, Gogol, Tchekhov y ont puisé de l'inspiration pour leurs œuvres.

« Pour moi un Russe, c'est un être extrêmement mystique », confie Gérard Letailleur. Sa passion pour la Russie remonte à la plus tendre enfance, quand ses parents lui ont offert des livres de contes russes illustrés par Ivan Bilibine. Elle a été approfondie par le travail sur une édition bibliophilique du Dît de la campagne d’Igor, texte de XIIe siècle fondateur de la littérature russe. « Nous nous sommes rendus avec ma femme, qui m'aide beaucoup dans mon travail, à Iaroslavl, la ville du Prince Igor, et cette visite nous a rapprochés de la Sainte Russie ce qui nous a permis de travailler sur le thème de Noël plus tard. Je pense que ce livre contribuera à forger une nouvelle fois une grande amitié que nous partageons avec vous depuis des siècles », affirme Gérard Letailleur. Quoi qu'il en soit, Noël de la Sainte Russie comblera les petits comme les grands pendant les longues soirées d'hiver.

 

Réagissez à cet article en soumettant votre commentaire ci-dessous ou sur notre page Facebook


Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.