L'Ukrainien David Duchovny et sa bière russe

Publié il y a juste quelques jours sur YouTube et atteignant déjà plus de 1,5 millions de vues un nouveau spot publicitaire de la bière russe Sibirskaïa Korona - avec l'acteur américain David Duchovny qui déclare son amour envers la Russie – a fait un carton sur le web russe. RBTH a analysé la pub pour déterminer quel symboles nationaux elle présente et pourquoi les internautes russes y réagissent si vivement.

Publié sur Youtube par Nachi Gueroi

La nouvelle pub de la marque de bière russe Sibirskaïa Korona avec David Douchovny a provoqué une vague de discussions : les internautes russes poursuivent des débats sur YouTube, Vkontakte, Facebook, LiveJournal... Nombreux sont ceux qui oublient qu'il ne s'agit que d'un spot publicitaire et d'un acteur qui joue son rôle ; ces gens croient que M.Duchovny parle en son nom.

David, un bon gars soviétique

En effet, cette pub représente la version mini de l'identité nationale russe. Son personnage principal se demande : que se serait-il passé si j'étais né en Russie ? - et c'est parti pour une série des images russes et soviétiques archétypiques que tout le monde connaît aussi bien à l’intérieur de la Russie qu’à l’extérieur.

Voilà une photo d'un jeune David dans son annuaire – il est un skieur en survêtement soviétique  typique. Ensuite il devient un cosmonaute – un boulot de rêve pour tous les enfants de l'URSS.

Puis voilà qu'il est un chorégraphe au sein du théâtre Bolchoï – le ballet classique représente une marque soviétique aussi populaire que l'industrie spatiale du pays. Puis nous voyons que l’acteur, déjà âgé d’une quarantaine d’années, passe une audition pour le rôle dans le film Le Frère 2 - une des principales œuvres de la culture populaire russe, qui a considérablement contribué à la montée du patriotisme des années 2000. Puis, M.Duchovny devient un joueur de l’équipe nationale russe de hockey - ce sport, tout comme le ballet et l’industrie spatiale, est une source de fierté pour les Russes.

En outre, le star participe au cours de la pub dans toutes les principales activités typiquement  russes : il voyage à travers les vastes espaces du pays, se lave dans une bania, conduit un véhicule tout-terrain et chante même avec le groupe rock populaire Machina Vremeni, grimé comme l’un de ses participants. Tout cela est accompagné d’une version instrumentale de la chanson populaire Zvezda po imeni Solntse (« Une étoile appellée Soleil ») par le groupe Kino.

Un spot publicitaire sans pub

Une curieuse coïncidence : David Duchovny a interprêté son premier rôle dans un spot de Löwenbräu. Alors, maintenant, après ses succès dans X-files et Californication, il revient aux pubs de bières - mais cette fois-ci c’est une marque russe.

Il est à noter quand même qu’une grande partie des spectateurs russes ne croient pas qu’il s’agisse d’une pub ; certains font même remarquer qu’il est surprenant qu’il n’y ait pas de pub dans ce « film ». En plus, de nombreux gens considèrent que ce spot est un documentaire, et c’est en effet le vrai David Duchovny qui déclare son amour pour la Russie, et non pas son personnage. Ainsi, l’internaute Nikolay Wolf compare l’acteur américain à son collègue français Gérard Depardieu, qui est un citoyen russe, bien que ce dernier « promeuve » la Russie personnellement, et non pas dans le cadre d’un rôle.

L’on voit également des commentaires amusants. Denis Denis se demande : « Mais quel Russe s’attache quand il conduit un VTT ? », estimant que c’est « trop à l’américaine » de le faire. Alexeï Martchenko, utilisateur de YouTube, conclut - plutôt paradoxalement - que des spots très chers de ce genre (étant donné que le salaire de l’acteur était probablement énorme) ne font que confirmer que l’industrie de l’alcool meurt - sinon, écrit-il, les producteurs n’aurait pas été obligés de remonter le courant, débloquant d’importantes sommes pour la pub.

L’Ukraine contre la Russie

Chez les internautes ukrainiens, la pub a provoqué une indignation - ce qui n’est pas surprenant : des abus verbaux sur les sujets liés à l’Ukraine  se sont intensifiés particulièrement ces derniers temps. Les Ukrainiens estiment que Duchovny veut juste gagner de l’argent, mais les Russes rejettent catégoriquement cette thèse. Voici une réponse russe typique (par l’utilisateur ChernyY IniY) : « C’est peut-être la meilleure pub que j’ai jamais vue. Et, par ailleurs, tout le monde y a vu ce qu’il voulait y voir selon sa mentalité. On nous a rappelé encore une fois que nous, les Russes normaux, nous devons être fiers de nos vastes territoires et de notre nature, du ballet, des grands écrivains, de nos acquis dans le domaine de  l’espace et dans le hockey, de nos leaders et de beaucoup d’autres choses… En ce qui concerne ceux qui ont visualisé cette pub et n’y ont vu que la promotion d’une bière - je suis désolé pour eux ».

La situation est d’autant plus controversée que le père de David Duchovny est né dans une famille juive qui a émigré d’Ukraine aux États-Unis avant la révolution de 1917 - c’est-à-dire, durant l’époque ou l’Ukraine faisait partie de l’Empire russe et n’était pas encore un État indépendant. Donc, il n’est pas clair de quelle nation il est originaire. Le 4 avril, l’acteur a écrit sur son compte Twitter : « J’ai toujours pensé que j’étais russe, avant  d’apprendre récemment que j’étais en effet ukrainien tout ce temps. Il n’est jamais trop tard pour changer ». Ce post est apparu après le rattachement de la Crimée à la Russie (qui est arrivé le 21 mars) et durant le tournage de la pub - et c’est parfaitement normal. L’essentiel est que les spectateurs ne confondent pas un personnage et une personne réelle.

 

Réagissez à cet article en soumettant votre commentaire ci-dessous ou sur notre page Facebook


Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.