« Retrouvailles heureuses avec le public belge »

Irina Lankova et Tatiana Samouil. Source : Service de presse

Irina Lankova et Tatiana Samouil. Source : Service de presse

Du 1er juillet au 29 août 2014, la ville de Bruxelles accueillera le festival de musique classique des Midis-Minimes.

Pendant cette période, un concert d'environ 35 minutes aura lieu tous les jours à 12h15 au Conservatoire Royal de Bruxelles. Durant tout l'été, chaque jour de la semaine sera consacré à un thème précis : le lundi, la « musique ouverte », concernant la musique d'ailleurs, d'un point de vue géographique, historique ou stylistique. 

Le mardi, la musique ancienne, du XVe au XVIIe siècle sera à l'honneur, le mercredi sera destiné au XVIIIe siècle ; quant au jeudi et vendredi, ils concerneront respectivement le XIXe et la période du XXe au XXIe siècle.

Aussi, des semaines à thèmes seront proposées au public, incluant le piano du 14 au 18 juillet, ainsi qu'une spéciale « quatuor à cordes » du 22 au 25 juillet.

De nombreux musiciens locaux et internationaux seront présents, allant des nouveaux talents aux personnalités de renommée mondiale. Trois artistes représenteront la Russie lors de cet événement : Irina Lankova, Tatiana Samouil et Evgueny Starodubtsev.

Les deux musiciennes se produiront en duo, comme c'est le cas depuis environ un an, et offriront à l'auditoire le 11 juillet leur version de la Sonate no3 en do mineur pour violon et piano, opus 45, d'Edvard Grieg et Souvenir d'un lieu cher, opus 42 de Piotr Tchaïkovski.

Ce dernier a d'ailleurs été enregistré sur disque, et sortira en septembre 2014.

Comme le précise la violoniste Tatiana Samouil, « demander aux musiciens russes pourquoi ils aiment Tchaïkovski, c'est comme se demander pourquoi on aime notre mère ou notre patrie, tellement sa musique est ancrée dans notre nature profonde »

Les deux artistes ont conquis l'Europe à travers de multiples représentations notamment en Belgique, à Flagey, à l'Europalia, au Festival de Wallonie et récemment à la salle Gaveau de Paris.

La pianiste Irina Lankova, dont The Independent qualifie le toucher de « vraiment poétique », n'en est pas à sa première expérience des Midis-Minimes et se réjouit « des retrouvailles toujours heureuses avec le public belge ».

En effet, elle a joué en solo un récital de Rachmaninov en 2005, à l'occasion du festival dont elle souligne la qualité et la diversité.

« Artiste accompli » selon le New-York Times, Evgueny Starodubtsev connaît le succès en France.

Nommé vainqueur du Premier Prix du Concours International de piano de Lyon en 2013, et du Concours International de musique Jean Françaix, en 2009, il jouera le 17 juillet des œuvres de Scriabine.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.