Cinq événements culturels pendant la semaine du 3 au 9 Février

Crédit : service de presse

Crédit : service de presse

Le Festival du Reggae, la photographie lituanienne classique, Boutman avec Spivakov, les expositions sur les Jeux Olympiques et l’hommage à Freddie Mercury.

3 février (lundi)

Source : Youtube d'Anton Sergeev

Deux orchestres d’exception sur la scène de Dom Mouzyki (Maison de la Musique) à Moscou – l'Orchestre des « Virtuoses de Moscou » dirigé par Vladimir Spivakov et l’Orchestre de Jazz de Moscou d’Igor Boutman. L’Orchestre de Boutman est l’un des meilleurs orchestres du jazz classique qui s’est produit sur les scènes les plus prestigieuses du jazz dans le monde. Les « Virtuoses de Moscou » est un orchestre de renommée européenne avec un emploi du temps très chargé en tournées. Ce qui a toujours distingué de façon avantageuse le créateur Spivakov et les musiciens de l’orchestre, c’est un grand sens de l’humour. Cette fois aussi, le programme est fait avec beaucoup d’esprit – l’orchestre symphonique et jazz jouera un programme combiné. Le programme s’intitule « Les saisons par la musique classique et le jazz », il comprend les oeuvres de Tchaïkovsky, Borodine, Piazolla, ainsi que ceux de Benny Goodman, Herbie Hancock et d’autres têtes du jazz. Le thème distinct du programme est la combinaison paradoxale de la musique classique avec les arrangements jazz, et inversement.

4 février (mardi)

Freddie Mercury Crédit : service de presse

Le projet Queen Classique, dans le Crocus City Hall, est l’hommage au légendaire groupe Queen, qui est à chaque fois présenté de façon différente. A Moscou, les chansons du groupe seront interprétées par le chanteur canadien Johnny Zatylny, qui depuis l’année 2000 se produit sur scène dans le personnage de Freddie Mercury. L’accompagnement par l’Orchestre Symphonique de Berlin, c’est-à-dire par des arrangements académiques, apportera des nouvelles couleurs à cette musique familière. 

5 février (mercredi)

Crédit : service de presse

Le Centre de la Photographie des Frères Lumière à Moscou (Fotogalleria Bratya Lyumyer) accueillera l’exposition intitulée « Esprit du lieu. Photographie lituanienne classique ». Plus de 200 oeuvres de remarquables photographes lituaniens de la deuxième moitié du XX siècle.

Crédit : service de presse

Lorsque la Lituanie faisait partie de l’Union Soviétique, elle était la république la plus « occidentale », la plus européenne de toutes. Géographiquement parlant, mais aussi parce qu’avant la Seconde Guerre Mondiale la Lituanie était indépendante. De plus, la Lituanie catholique est très proche du monde occidental. Derrière le « rideau de fer », dans ces conditions d’isolation culturelle, les photographes lituaniens reflétaient dans leurs oeuvres les tendances et les évolutions occidentales modernes.

Crédit : service de presse

Contrairement au reste de l’art photographique soviétique, l’art lituanien était présent sur la scène mondiale depuis déjà les années 1960, les artistes avaient accès aux journaux occidentaux et envoyaient leurs oeuvres aux concours internationaux. On appelait même la Lituanie : la « République photographique ». Il est impossible de confondre la photographie classique lituanienne avec une autre photo, la touche locale saute immédiatement aux yeux : la ville de Klaïpeda au bord de la mer, les dunes, les vélos cultes de Lituanie. Tout ceci est l’Esprit du lieu.

7 février (vendredi)

Crédit : service de presse

La salle d’exposition Manège à Moscou, accueillera l’exposition « La Saison des victoires ». L’exposition est consacrée aux Jeux Olympiques d’hiver actuels à Sotchi et au centenaire du symbole olympique – les cinq anneaux entrelacés. L’exposition présentera les pièces de monnaie dédiées aux Jeux Olympiques, les médailles olympiques, les costumes de grands athlètes, les coupes et bien d’autres objets. Les commissaires d’exposition ont invité des artistes contemporains tels que Francisco Infante, Boris Orlov, Ilko Brandt et d’autres, afin de montrer la façon dont l’art moderne retravaille et interprète le symbolisme et le sens même du mouvement olympique.

7 février (vendredi)

Le groupe  Addis Abeba. Crédit : service de presse

Le 7 février, au club de Moscou le Volta aura lieu le 5èmeFestival du Reggae en l’honneur de l’anniversaire d’un classique en son genre – Bob Marley. Le mouvement Rasta russe existe depuis le début des années 80. Malgré le froid et la morosité générale de l’existence, la musique jamaïcaine ensoleillée est adorée dans l’ex-URSS. La mémoire de Marley sera honorée à Moscou hivernale par des groupes russes, ukrainiens et biélorusses de générations différentes tels que Roma VPR et le Festival de Tout au Monde, « Addis Abeba », « Komitet Okhrany Tepla », « Rapapam & Dubchikidub » et bien d’autres. 

Découvrez plus d'événements dans notre rubriquz À l'affiche !

 

Et vous avez-vous déjà prévu quelque chose pour ce week-end ? Partagez vos projets en tweetant @larussie #weekend


Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.