Un dj français « joue » L’Étranger d’Albert Camus à Moscou

Source : heliceproductions.net

Source : heliceproductions.net

Le vendredi 29 novembre, dans le cadre des Journées Albert Camus en Russie, le dj français Pierre de Mûelenaere a présenté son dj-set littéraire « Albert Camus lit L’Étranger / Remix » sur la scène du Centre Meyerhold, à Moscou.

Albert Camus lit L'étranger REMIX - Teaser Tour 2013 de ONLIT EDITIONS & PRODUCTIONS sur Vimeo. Dans sa forme actuelle, la version actuelle de la performance se présente avec le DJ et les deux VJ’S.

Comment rendre hommage à Albert Camus qui aurait eu 100 ans cette année d'une manière originale ? Le Français Pierre de Mûelenaere a trouvé la réponse à cette question en préséntant son spectacle Albert Camus lit L’Étranger / Remix sur la scène du Centre Meyerhold, à Moscou, le vendredi 29 novembre 2013.

La performance représente un mix au sens propre musical de ce mot : des extraits du roman L’Étranger lu par Camus en personne (enregistrement fait en 1954) sont mixés en live avec des morceaux de la musique électronique. Le spectacle est d’autant plus ensorcelant que le mixage audio est accompagné par des visuels inédits mélangés en direct.

Il n’y a pas de décorations, ni d’acteurs devant les spectateurs, juste un écran comme au cinéma sur lequel défilent des chemins, des hommes, des figures géométriques. Sous l’écran, deux jeunes femmes artistes visuels et le dj, Pierre de Mûelenaere, tous équipés des instruments les plus synthétisants d’aujourd’hui – des ordinateurs portables – entraînent les spectateurs dans l’univers sombre d’Albert Camus.

La performance Albert Camus lit L’Étranger / Remix a déjà été jouée dans 10 pays dont la France, la Belgique, le Luxembourg, Les Etats-Unis, le Maroc. La présentation russe est organisée dans le cadre des Journées Albert Camus en Russie qui ont lieu du 29 novembre au 3 décembre 2013 à Moscou et Saint-Pétersbourg.

 

Cet article vous a intéressé ? Nous attendons vos questions et réactions ci-dessous ou sur notre page Facebook


Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.