Guide des lieux de luxe de Saint-Pétersbourg

Passager ou pilote, vous pourrez survoler la ville ou vous rendre en avion de sport dans ses environs pour admirer les merveilleux lacs et forêts de la Carélie. Crédit : Lori/Legion Media

Passager ou pilote, vous pourrez survoler la ville ou vous rendre en avion de sport dans ses environs pour admirer les merveilleux lacs et forêts de la Carélie. Crédit : Lori/Legion Media

Il y a longtemps, lorsque Saint-Pétersbourg était encore la capitale de l’empire, la ville était célèbre pour les fêtes de sa noblesse - il suffit de se rappeler les passages du poème de Pouchkine, Eugène Onéguine, qui mettent en scène les sorties du jeune dandy : bals, réceptions, spectacles, repas composés de plats des plus exquis. La Russie d'Aujourd'hui vous propose un guide de restaurants et de divertissements de luxe qu’il convient de tester si vous venez à Saint-Pétersbourg lors du forum du G20 (mais pas seulement).

L’intérêt du fondateur de la ville, Pierre le Grand, pour les nouveaux divertissements à la mode était bien connu : il était le premier tsar russe à organiser des assemblées, à construire des châteaux accueillant des réceptions et à collectionner les œuvres d’art. Le parc aux fontaines de Peterhof épatait par le nombre de ses trouvailles : voyage en bateau depuis Saint-Pétersbourg, de grandes réceptions au palais, des repas dans le pavillon Ermitage avec son étonnante table en bois mécanique et, bien sûr, les feux d’artifice.

Presque toutes les animations des XVIII-XIX siècles à Saint-Pétersbourg sont à nouveau disponibles : vous pouvez y organiser une grande réunion ou votre propre bal dans l’un des superbes palais ou hôtels particuliers de la ville. Vous pouvez facilement organiser une rencontre au château Saint-Michel ou un rendez-vous romantique suivi d’un dîner dans la tour de la forteresse Pierre-et-Paul ou faire un tour en carrosse à trois chevaux dans le parc de Tsarskoïe Selo. En outre, l’une des sorties préférées des touristes est le voyage en bateau jusqu’au « Versailles russe », Peterhof, qui s’achève par les feux d’artifice après la fermeture.

Les petits déjeuners, déjeuners et dîners dans les restaurants modernes n’ont rien à envier à ceux décrits dans Onéguine.

Le restaurant Tsar à Saint-Pétersbourg vous régale de l’authentique cuisine russe. Il est situé dans le centre de la ville, à proximité de la perspective Nevski. Ici, vous pouvez goûter la soupe d’écrevisses, les raviolis sibériens ou le loup de mer grillé, tout en sirotant du kvas aux airelles. Le restaurant propose également son célèbre Petit déjeuner : cela fait toujours plaisir de commencer la journée par la bouillie de mil à la citrouille, les galettes de pomme de terre ou les crêpes aux œufs de saumon.

Un autre restaurant de luxe, Dvorianskoie Gnezdo (le Nid de gentilhomme), s’est installé dans la Maison de thé du palais Ioussoupov, à proximité du théâtre Mariinsky. Le restaurant abrite deux salles douillettes et un salon musical où l’on joue de la musique live en soirée. Le menu vous propose des plats uniques tirés des gastronomies russe et française. Les recettes originales sont composées par le chef du restaurant et figurent à côté des plats reconstitués à partir des notes du livre de recettes de la famille Ioussoupov : ravioli à la viande d’ours sauce au vin et au foie gras, esturgeon « noble » cuit au four, filet de renne mariné au vin de bourgogne et herbes de Provence. Même les plats traditionnels comme le borchtch, le bœuf Stroganoff et la soupe de poisson y sont préparés selon les recettes russes anciennes. L’établissement a déjà accueilli Vladimir Poutine et George Bush père, Gerhard Schröder et Helmut Kohl, Catherine Deneuve, Bruce Willis, Paul McCartney et son épouse et bien d’autres stars et chefs d’état.

Le dimanche, vous pouvez vous rendre au brunch traditionnel proposé par le restaurant de luxe Taleon en plein cœur de la perspective Nevski, à proximité de l’Ermitage. Un repas posé (de midi à 16h) est toujours accompagné d’un programme musical. Le brunch séduit par l’abondance de hors-d'œuvres et de plats : sterlet fumé à froid au raifort rose, truite fumée à froid à l’Asiatique, confit de veau, homard sauce rose, huitres fraîches, desserts maison. Le restaurant se situe dans les intérieurs reconstitués du pavillon Elisseïev décoré dans le style Louis XVI.

Deux autres restaurants offrant des vues splendides sur la ville se trouvent aux derniers étages des bâtiments les plus élevés au centre de la ville. Depuis la terrasse ouverte du restaurant La Terrasse,  vous pouvez observer la vie de la perspective Nevski et admirer l’architecture de la cathédrale Notre-Dame-de-Kazan. Le restaurant La Mansarde se situe tout près de la majestueuse cathédrale Saint-Isaac, à l’intérieur du centre d’affaires Quattro corti. La carte présentée sur des iPads vous offre les meilleurs plats traditionnels des cuisines européenne et asiatique.

Aux amateurs du retro-auto, les agences événementielles russes proposent des Cadillac, Rolls-Royce, Mercedes-Benz et Jaguar des années 1950 ainsi que les beautés vintage russes, Tchaika et Pobeda, les voitures des leaders, cosmonautes et acteurs soviétiques. L’auto se prête volontiers au shopping : la perspective Nevski et le grand magasin DLT (Dom Leningradskoi Torgovli) abritent nombre de boutiques célèbres, allant de Armani à Versace.

Crédit : Lori/Legion Media

Les amateurs d’art contemporain pourront se rendre dans la filiale du principal musée de la ville, situé place du Palais, Ermitage XX-XI ; alors que vos recherches d’art actuel vous mèneront à la galerie de Marina Gisich où vous pourrez admirer ou acquérir les œuvres des peintres russes des années 1980–2010 : tableaux, installations, sculptures, arts graphiques, photographies.

Les amateurs de l’aviation seront séduits par les promenades aériennes. Passager ou pilote, vous pourrez survoler la ville ou vous rendre en avion de sport dans ses environs pour admirer les merveilleux lacs et forêts de la Carélie.

A Saint-Pétersbourg, vous pouvez louer un bateau à moteur, un canoë, un jet-ski, un bateau à voiles ou un yacht pour le nombre de places souhaité, pour ensuite vous promener sur les fleuves et canaux de la ville ou pour une partie de pêche sur les lacs des environs, ou encore pour une sortie en mer Baltique par le golfe de Finlande. Des voyages confortables vers l’île de Valaam et au musée-réserve d’architecture en bois de Kiji vous sont également proposés (il faut compter un jour entier minimum pour ce type de voyages).

Après toutes ces pérégrinations, vous pourrez vous reposer dans la filiale locale du célèbre restaurant lounge Buddha-bar à Saint-Pétersbourg. Si, au contraire, vous voulez passer une soirée animée, un club de nuit luxe avec restaurant et karaoké, Jelsomino café, vous ouvrira ses portes. Vous pourrez chanter votre chanson préférée avec un accompagnement professionnel, regarder le spectacle du club, mais aussi goûter du caviar et autres friandises, tout en apprenant comment les Russes aiment s’amuser.

Dans les prochaines années, les anciennes propriétés des nobles dans les environs de Saint-Pétersbourg accueilleront plusieurs clubs de golf avec hôtels et restaurants.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.