L’avenir russo-américain du jazz

 Les concerts se tiendront dans le Club d’Igor Butman (au centre) du 1er au 6 août. Crédit : Comité d'organisation de Sochi 2014

Les concerts se tiendront dans le Club d’Igor Butman (au centre) du 1er au 6 août. Crédit : Comité d'organisation de Sochi 2014

La quatrième édition du festival Aquajazz, organisé sous l’égide du célèbre jazzman russe Igor Butman, se tiendra le 1er août à Sotchi. L’événement fera partie du programme culturel organisé en prévision des prochains Jeux olympiques d'hiver 2014 et réunira des musiciens originaires de plusieurs villes russes, ainsi que des jazzmans américains qui donneront des concerts à Moscou avant de mettre le cap sur la ville hôte des prochains JO.

Avant de partir pour Sotchi, les Américains feront une escale à Moscou pour  quelques représentations dans le Club d’Igor Butman, en plein centre de la capitale russe.

Le 1er août, le Club accueillera le quintette du tromboniste Delfio Marsalis, qui porte un des plus grands noms du jazz américain. Ses légendaires frères, le saxophoniste Branford et le trompettiste Wynton, deviennent peu à peu les patriarches du mainstream. Un peu moins célèbre, Delfio avait été cependant couvert d’éloges par de nombreux critiques musicaux et avait travaillé avec plusieurs jazzmen de renom. Contrairement à ses frères, il habite toujours dans sa ville natale, La Nouvelle-Orléans, berceau du jazz. Comme eux, il représente le mainstream, et comme Wynton, il est engagé dans la formation de futurs jazzmen, composant des chansons jazz pour les enfants. Sa dernière œuvre est une interprétation de la suite musicale de Duke Ellington et de Billy Strayhorn, Such Sweet Thunder

Le 2 août, le Club accueille le projet russo-américain d’Igor Butman L’Avenir du jazz, qui réunit des jeunes jazzmans de talent du monde entier. Cette fois, deux Américains, la contrebassiste et chanteuse Kate Davis et le batteur Mark Whitfried Jr, interviendront sur la même scène avec le pianiste russe Roman Dmitriev. Davis est une auteur-compositeur-interprète et multi-instrumentiste (outre la contrebasse, elle joue parfaitement du violon), tandis que Whitfried est le fils du célèbre guitariste Mark Whitfried.

Le marathon de jazz de trois jours se terminera par une performance du groupe vocal américain Take 6. Ce sextet, lancé il y a à peu près 25 ans, est renommé dans les mondes du jazz, de la soul et de la pop. Les chanteurs de Take 6 ont travaillé avec plusieurs musiciens et chanteurs illustres et mélangé divers styles. Toutefois, ils cherchent à rester fidèles à l’allure adoptée au début de leur carrière, de foi, de ferveur et de passion.

Les concerts se tiendront dans le Club d’Igor Butman du 1er au 6 août.

Texte original (en russe) publié sur le site de Kommersant le 26 juillet 2013.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies