Bilan du festival Tchekov : Lepage, Thierrée et Lin Li-Tchen

Une scène du spectacle Syndrome d’Orphée d’après les œuvres de Cocteau et Maïakovski. Crédit photo : Mario del Curto /  www.chekhovfest.ru

Une scène du spectacle Syndrome d’Orphée d’après les œuvres de Cocteau et Maïakovski. Crédit photo : Mario del Curto / www.chekhovfest.ru

Le XIe Festival international de théâtre Tchekov, ouvert le 19 mai à Moscou, touche à sa fin. Traditionnellement, son programme se composait de trois parties : la Série mondiale, le programme des théâtres de Moscou « En mémoire de P.N. Fomenko » et le programme régional « Spectacles du XIe Festival international de théâtre Tchekov et projets internationaux du festival dans les villes de Russie et à Riga ».

« Je pense que le festival a été un succès, dit le directeur général du XIe Festival international de théâtre Tchekov Valéri Chadrine. Premièrement, il a suscité un intérêt énorme chez les spectateurs qui ne laissaient pas une place de libre dans la salle pour chaque représentation. Deuxièmement, cette année nous avons élargi les frontières du festival. Nous avons mis en place un programme régional ce qui n’était pas évident mais a marqué les esprits. Dans le cadre de ce programme, nous avons montré des spectacles du festival à Saint-Pétersbourg, Ekaterinbourg, Samara, Voronej et Khanty-Mansiysk ».

Le programme du XIe Festival international de théâtre Tchekov comportait de nouvelles œuvres de Robert Lepage, Matthew Bourne, James Thierrée, Victoria Thierrée-Chaplin, Maria Pagés – une danseuse extraordinaire du flamenco espagnol dont les représentations ont brillamment clôturé de la fête du théâtre Tchekov.  

Pour la première fois, un spectacle portugais figurait au programme du festival. Le théâtre national São João a présenté son spectacle Les ombres du metteur en scène Ricardo Pais. Les moscovites ont pu apprécier l’art authentique du chorégraphe Lin Li-Tchen (Legend Lin Dance Theatre de Taipei). 

C’est également pour la première fois que la troupe connue d’Israël Batsheva Dance Company a participé au festival Tchekov. Elle a présenté des spectacles mis en scène par le directeur artistique de la compagnie, un des éminents chorégraphes modernes Okhad Naarine.

Le jeune metteur en scène biélorusse Ekaterina Averkova a débuté dans le cadre de la Série mondiale du festival avec son spectacle Bureau  (Théâtre national académique de Biélorussie Yanka Kupala).

Deux spectacles coproduits par le festival Tchekov faisaient partie du programme. C’était le spectacle Syndrome d’Orphée d’après les œuvres de Cocteau et Maïakovski créé avec le théâtre Vidy Lausanne (Suisse) en collaboration avec SounDrama Studio et en partenariat avec l’Ecole Rudra-Béjart (Lausanne). Metteur en scène Vladimir Pankov.  

Les spectateurs russes ont pu également apprécier le spectacle Comme il vous plaira d’après la pièce de Shakespeare Le songe d’une nuit d’été coproduit par le festival Tchekov, le théâtre Ecole d’art dramatique et le Laboratoire de Dmitri Krymov. 

« Un des projets principaux du programme du prochain festival sera une coproduction avec le festival d’Edimbourg.  C’est un spectacle dédié à la première guerre mondiale mis en scène par le metteur en scène russe Vladimir Pankov, annonça Chadrine. Sa première aura lieu d’abord à Edimbourg et ensuite à Moscou, dans le cadre du forum Tchekov »

Le programme actuel du festival présente des spectacles de genres différents : dramatiques, musicaux, chorégraphiques. 

« Nous essayons de montrer la diversité du monde théâtral en général, dit Chadrine. Et nous concevons le programme de façon à présenter des spectacles dramatiques, musicaux et chorégraphiques. Nous ne sommes pas focalisés uniquement sur des spectacles dramatiques, d’autant plus que dans les pays d’Amérique Latine, d’Asie, d’Afrique des spectacles purement dramatiques, au sens où nous l’entendons, n’existent pas ». 

« Des spectacles dans ces pays sont basés sur des traditions nationales de danse et de musique. Aujourd’hui, le monde théâtral évolue à la croisée des cultures différentes, des formes et des genres artistiques différents. Nous faisons tout pour présenter la scène théâtrale mondiale dans toute sa diversité ».

 Source : RIA Novosti

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies