L’Institut français a déménagé

Hélène Conway-Mouret et Jean de Gliniasty lors de l’inauguration des nouveaux locaux de l'Institut Français de Moscou. Crédit : Clémence Laroque.

Hélène Conway-Mouret et Jean de Gliniasty lors de l’inauguration des nouveaux locaux de l'Institut Français de Moscou. Crédit : Clémence Laroque.

La ministre chargée des Français de l'étranger Hélène Conway-Mouret et l'Ambassadeur de France en Russie Jean de Gliniasty ont inauguré les nouveaux locaux de l'Institut Français de Moscou.

C’est en présence de la Ministre chargée des Français de l’étranger, Hélène Conway-Mouret, qu’a été inauguré vendredi le nouvel Institut Français de Moscou.

Avec quelques 2 000 abonnés à la médiathèque, 4 500 apprenants inscrits aux cours de français de l’Institut, il était temps de déménager pour offrir plus d’espace à tous ces passionnés de la culture française qui sont de plus en plus nombreux chaque année. Créé en 1992 et anciennement appelé Centre culturel français, l’Institut français de Russie se donne aujourd’hui pour mission de donner à la culture «une place très particulière, profonde et ancienne dans les relations franco-russes», a expliqué Hélène Conway-Mouret.

Informations :

L'Institut français est ouvert du lundi au vendredi, de 9h30 à 20h00 et le samedi, de 9h30 à 17h30. Nouvelle adresse : 16 rue Voronstovo polé (métro Kourskaïa). Tel : (495) 916 37 78

Selon la ministre, pas de doutes à avoir quant aux succès du nouvel Institut français car « la Russie a toujours eu un pouvoir d’attraction sur la France. Pourtant, ce n’était pas gagné d’avance, tant les différences auraient pu s’ajouter aux distances et les traditions accuser le fossé de la géographie. Mais il s’est produit une alchimie inexplicable entre ces deux pays, entre ces deux peuples et leurs artistes ». En effet, les 3 000 kilomètres qui séparent les deux pays semblent peu importer. En témoignent d’ailleurs les récents événements binationaux comme l’année croisée France-Russie en 2010 et en 2012, l'année de la littérature et de la langue russes en France et de la langue et de la littérature françaises en Russie.

Flambant neuf

Installés rue Vorontsovo polé, près de la gare de Koursk, les locaux ont été conçus par deux architectes russes, Aïssa Melatchenko et Alexandre Lounkov. Un symbole mais aussi un véritable désir de la part de l’Institut. Car comme l’a rappelé la Ministre chargée des Français à l’étranger, citant Le Corbusier, « l’architecture est une tournure d’esprit et non un métier ». Le nouveau temple de la culture française est doté aujourd’hui de 25 000 ouvrages, CD et DVD, ainsi que d’un accès Wi-Fi. De quoi réjouir les Russes insatiables de culture française et comme l’a rappelé Hélène Conway-Mouret, «les Français vivant ici qui pourront trouver un lieu où ils se sentiront un peu comme en France ». La nouvelle saison culturelle franco-russe débute donc sous de bons auspices.

Lisez aussiLand-art russe, entre Centre Pompidou et vaisseau spatial en plein champ

 

 

 

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies