Johnny Depp à Moscou : « Je voudrais jouer Dostoïevski et Raspoutine ! »

Johnny Depp rêve de se rendre sur les lieux de ses auteurs préférés, Fiodor Dostoïevski et Vladimir Maïakovski. Crédit : Natalia Panieva

Johnny Depp rêve de se rendre sur les lieux de ses auteurs préférés, Fiodor Dostoïevski et Vladimir Maïakovski. Crédit : Natalia Panieva

Pendant le festival du cinéma de Moscou, l'équipe du blockbuster américain Lone Ranger, les acteurs Johnny Depp et Armie Hammer, le réalisateur Gore Verbinski, et le producteur Jerry Bruckheimer sont venus présenter leur film.

Ce n'est pas la première visite dans la capitale russe de l'acteur américain Johnny Depp. La star hollywoodienne était venue présenter Pirates des Caraïbes : la Fontaine de Jouvence, avec la belle Penelope Cruz il y a deux ans. « La Russie a une histoire sérieuse. Mes auteurs et poètes favoris sont des Russes. C'est pourquoi il y a plein d'endroits que j'aimerais beaucoup visiter, mais je n'y arrive tout simplement pas, car j'arrive avec toute une équipe qui vous traine à toutes sortes d'occupations importantes », a raconté Depp à la conférence de presse.

L'acteur rêve de se rendre sur les lieux de ses auteurs préférés, Fiodor Dostoïevski, et sans surprise, le chantre de la révolution Vladimir Maïakovski. Mais le favori du Tsar, Raspoutine est en général le personnage historique préféré de Johnny Depp. Il aurait beaucoup de plaisir à jouer chacun de ces personnages au cinéma.

« Raspoutine, est bien sûr un personnage inhabituel, incroyable, curieux. Il y a une telle force cachée dans les incroyables histoires de cet homme ! », raconte Depp. J'aimerais aussi incarner Raskolnikov. Mais je comprends bien que pour le personnage du héros de Crime et châtiment, je sois déjà trop vieux».

Toutefois, dans le western Lone Ranger, le cinquantenaire Depp, joue le rôle d'un indien, Tonto, qui n'a pas plus de trente ans. « J'ai beaucoup travaillé en salle de sport, je me suis beaucoup entraîné avec un instructeur. J'ai eu à cœur de dépeindre correctement les Indiens, de les montrer comme ils étaient et comment ils sont encore aujourd'hui, des combattants », explique l'acteur. Il a dû effectuer des cascades à cheval, courir sur le toit d'un train en marche, s'agripper dessous... Pas étonnant que la séance de photos de l'acteur soit organisée au Musée des chemins de fer de Moscou sur fond de vieilles locomotives. « Je préfère sillonner la Russie en train ! », s'est-il exclamé. « Seulement pas sur le toit d'un wagon comme au cinéma ».

Au musée, Johnny Depp a posé devant les photographes avec Armie Hammer qui joue le rôle du ranger John Reed. L'acteur de 26 ans a des liens étroits avec la Russie. Son arrière grand-mère paternelle était une célèbre actrice russe, Olga Vadina, von Ruth de son nom de jeune fille, la fille d'un général de l'armée impériale, Vadim Nikolaïevitch Ruth. Et son grand-père, le célèbre millionnaire avec des racines à Odessa, Armand Hammer, était vénéré par tous les dirigeants soviétiques, de Lénine à Gorbatchev.

Les deux acteurs ont indiqué à La Russie d'Aujourd'hui, que seules des émotions positives sont restées du tournage de Lone Ranger. « C'est tout simplement incroyable qu'on nous ait donné la possibilité de se retrouver dans les endroits les plus secrets d'Amérique, que pendant des années personne n'était autorisé à tourner où même à visiter. Partout les autochtones nous ont accueilli et soutenu », indique Hammer. L'acteur évoqua également une anecdote curieuse. Pendant le tournage, en sortant des toilettes, Hammer est tombé dans un buisson de cactus et il a mis un mois à s'en retirer toutes les épines. « Ne vous inquiétez pas, a plaisanté Depp, il n'est pas tombé en avant, mais sur le derrière, donc dans ce sens, il ne s'est pas fait mal ».

Depp s'est également rappelé comment durant l'un des épisodes du film, de véritables scorpions ont rampé sur son visage. « Je n'ai pas du tout peur d'eux. J'ai tenté d'en mettre un dans ma bouche, mais à mon avis ça ne lui a pas plu, et j'ai dû abandonner. Ce qui m'effraie véritablement ce sont les clowns et les mimes ».

Sur les abords de la salle de cinéma « Rossiya », où la première de Lone Ranger a eu lieu, on entendait les cris des fans « Johnny Depp ! Johnny Depp ! ». Les gardes de l'acteur ne l'ont pas laissé leur échapper de peur que les fans ne se l'arrachent. Certains chanceux ont cependant réussi à obtenir un autographe de leur vedette.

Le soir, après la première, Johnny Depp a passé la soirée avec sa nouvelle compagne, l'actrice Amber Heard, dans l'un des restaurants les plus prestigieux de Moscou. Leur romance a commencé sur le tournage du film The Rum Diary adapté du livre culte de Hunter S. Thompson.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.