Un télégramme de Lénine adjugé pour 50 000 livres sterling

Source : maison Christie.

Source : maison Christie.

Un télégramme de Vladimir Lénine annonçant son retour en Russie depuis la Suisse a trouvé preneur mercredi pour 49 875 livres sterling lors d'enchères de la maison Christie.

« Le télégramme Lénine a été vendu pour 49.875 livres sterling (58.600 euros), ce qui est beaucoup plus élevé que son estimation entre 20 et 30.000 livres », a déclaré à RIA Novosti la maison de vente aux enchères. Le télégramme constituait un lot des enchères « Livres et manuscrits ».

Le texte envoyé de Berne le 6 avril 1917 au matin, adressé au socialiste français Henri Guilbeaux, dit : « partons demain midi allemagne [Fritz] platten accompagne train priere venir immediatement frais couvrirons amenez romain rolland s'il est d'accord en principe faites possible pour amener [Charles] naine ou [Erne-Paul] graber telegraphiez volkshaus = oulianov »

Après avoir pris connaissance de la Révolution russe de février, Lénine a immédiatement commencé à planifier son retour en Russie depuis la Suisse. Platten est parvenu à conclure un accord avec le ministère allemand des Affaires étrangères afin de faire passer à travers le pays un wagon scellé, dans lequel se trouvaient Lénine et une trentaine de ses proches.

Ni Guilbeaux ni Roland ne fit finalement le voyage, mais le 9 avril 1917, le groupe de révolutionnaires a quitté Berne. Une semaine plus tard, Lénine est arrivé à la gare de Finlande à Petrograd, et six mois plus tard eut lieu la Révolution d'octobre. 

« Le voyage de Lénine en train à partir de la Suisse constitue un tournant de sa vie et un moment décisif de l'histoire du XXe siècle », a indiqué une porte-parole de Christies. 

Le document historique a de longues années été conservé par la famille Guilbeaux. « Il y a quelques années, il a été mis en vente à Neuilly-sur-Seine, où il a été acquis par le propriétaire qui l'a vendu maintenant », a dit la représentante.

Source : RIA Novosti 

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.