Un best-seller d'un moine russe publié en France

Le recueil d'histoires sur la vie des moines et d’autres personnes célèbres de l’univers orthodoxe, écrit par le père Tikhon Chevkounov et publié en Russie en 2011, a eu un véritable succès auprès des lecteurs russophones. Plus d’un million d'exemplaires ont été vendu depuis sa parution.

Le livre du père Tikhon dresse un tableau vivant de l’univers méconnu et caché de la vie des moines dans les vingt dernières années du XXe siècle en Russie. C’est un éloge de la vie monastique, parmi eux des ascètes, des mystiques, des excentriques ou des rusés…

Mais tous sont de bons chrétiens et de profonds croyants. Servi par un texte plein de spontanéité et de simplicité, ce livre fourmille de détails croqués sur le vif et décrits avec finesse et humour. 

Père Rafaïl et autres saints de tous les jours met en évidence le statut spirituel occupé par le monachisme dans l’Église orthodoxe, statut bafoué pendant les années de communisme.

Dès les premiers mots, le ton est donné, « par une chaude soirée de septembre, alors tout jeunes novices du monastère de Pskov-Petcherski, nous nous mîmes à évoquer de quelle façon chacun d’entre nous se trouvait dans ce monastère… », comme dans un conte à la différence près qu’il s’agit de scènes vécues, et que beaucoup de personnages évoqués sont encore de ce monde aujourd’hui.

Tout en étant relativement subjectif, ce récit n’en mérite pas moins une grande attention tant il reste ouvert sur le monde et apparaît comme source d’un double enrichissement pour le lecteur : il s’agit, en effet, d’une œuvre personnelle – récit intime par le fourmillement des détails, et en même temps universelle.

Ce livre s’adresse donc aux orthodoxes, mais aussi à tous ceux qui s’intéressent au fait  religieux et au monachisme. Il est accessible à un large public et peut se lire comme le journal d’une époque relativement proche. Les informations fournies concernent une vaste population tant littéraire que scientifique, artistique ou théologique.

L’archimandrite Tikhon Chevkounov est une personnalité en Russie et dans le monde chrétien. Il est le supérieur du monastère de la Sainte-Rencontre à Moscou : à la fois maison d’édition prolixe dont il est l’éditeur, séminaire de haut niveau, chœur d’hommes réputé, paroisse active et librairie de référence.

Le père Tikhon occupe d’importantes fonctions en tant que représentant culturel au sein du patriarcat de Moscou et du gouvernement russe. Ayant une formation de cinéaste, il a réalisé des reportages et des documentaires sur des personnalités du monde religieux russe pour lesquels il a été récompensé.

À l’occasion de la sortie de la traduction en français de son œuvre (Père Rafaïl et autres saints de tous les jours, Éditions des Syrtes, en librairie le 21 mars 2013), l’auteur sera à Paris du 3 au 5 avril. 

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies