Comment célébrer la virilité ?

Crédit : Getty Images/Fotobank

Crédit : Getty Images/Fotobank

Le 23 février, c'est la fête des défenseurs de la patrie. Les hommes de tous les âges sont révérés à travers la Russie. Avec ses polygones militaires, ses nombreux stands de tir et ses aéroports Moscou offre un large choix de lieux pour célébrer cette fête virile.

Vol dans la stratosphère à bord d'un chasseur MiG-29

Après avoir atteint une altitude acceptable, le pilote démontrera la gamme complète de figures de voltige les plus complexes. Crédit : Getty Images/Fotobank

Le  programme de vol dans un avion de chasse MiG-29 comprend un vol dans la stratosphère à 18 km et un ensemble d'acrobaties après la descente de l'avion. Le voyage dure environ 3 à 4 heures. La surface de la Terre, se courbant à ​​l'horizon, le soleil brillant de mille feux et un ciel noir s'offriront au voyageur placé dans le cockpit d'un chasseur lancé à une vitesse supersonique. Le séjour dans la stratosphère dure environ 3 à 5 minutes, après quoi le MiG-29 entame sa descente. Après avoir atteint une altitude acceptable, le pilote démontrera la gamme complète de figures de voltige les plus complexes. (15 750 euros)

Safari en tank

La « promenade » inclut non seulement la traversée d'une zone forestière, mais aussi le tir de quelques coups de feu depuis le canon du char. Crédit : Lori/Legion Media

Jour du défenseur de la Patrie

La fête est célébrée le 23 février en Russie. Elle a été instituée en Union soviétique en 1922 en tant que « Journée de l'Armée Rouge et de la Marine ». En 1995 elle a été rebaptisée « Jour du défenseur de la Patrie ». Aujourd'hui, le 23 février est considéré en Russie comme la fête des hommes. Elle est célébrée au travail entre collègues et en famille. Ce jour-là, on félicite également les anciennes combattantes et le personnel militaire féminin.

Dans le village pittoresque de Koubinka, à 64 km de Moscou, se trouve un musée militaire et historique unique présentant des véhicules blindés et des équipements de la Direction générale des blindés du Ministère de la Défense de la Fédération de Russie. Le musée possède la plus grande collection de véhicules blindés de combat (plus de 300 unités) rassemblée depuis 1931. On peut ici réaliser le rêve d'enfance de beaucoup d'hommes : faire un tour sur un légendaire tank de la Seconde Guerre mondiale : le T-34. Cette « promenade » au sein de l'équipage du véhicule de combat durera 4 heures, elle inclut non seulement la traversée d'une zone forestière, mais aussi le tir de quelques coups de feu depuis le canon du char. (1 750 euros)

Région de Moscou, district d'Odintsovo, Koubinka

Bunker du temps de la Guerre froide

La superficie du bunker est d'environ 7 000 mètres carrés, c'est pourquoi la promenade à travers le labyrinthe souterrain est plutôt longue. Crédit : Itar-Tass

La visite à pied du bunker du temps de la guerre froide dure une heure et demie. Préparez-vous à descendre et à remonter assez longtemps : le bunker est situé à 60 mètres de profondeur. Au cours de la visite, vous pourrez essayer un vêtement de protection chimique et un uniforme d'agent de transmission, découvrir comment vivait et travaillait son personnel et observer l'architecture unique du bâtiment. Le bunker est, à l'heure actuelle, encore protégé contre toutes les conséquences d'une frappe nucléaire. La superficie du bunker est d'environ 7 000 mètres carrés, c'est pourquoi la promenade à travers le labyrinthe souterrain est plutôt longue. (19 euros)

 Moscou, 5-i Kotelnicheski per., 11

Musée central de l'Aviation russe

Au musée on trouve une collection d'avions, des hélicoptères, des armes et des systèmes de défense de 1909 à nos jours. Crédit : Lori/Legion Media

 1,5 euro l'entrée

2 euros pour prendre des photos

Il vous faudra beaucoup de force pour parcourir l'ensemble de l'exposition du plus grand musée de l'aviation au monde. Rien que les salles d'exposition occupent 5 500 mètres carrés, et les expositions en extérieur s'étendent sur 20 hectares. On y trouve une collection d'avions, des hélicoptères, des armes et des systèmes de défense de 1909 à nos jours. En outre, dans les salles, vous trouverez des modèles d'avions, des photographies et des documents uniques. Etant donné que le musée est situé sur le territoire d'une ville de garnison, il est raisonnable de programmer la visite et de commander un laissez-passer à l'avance.

Région de Moscou, Village de Monino, Musée de l'Aviation

On peut s'y rendre en train depuis la gare d'Iaroslavl (Moscou) jusqu'à la gare de Monino (Prix 2,5 euros)

Autobus N°322 Moscou-Noguinsk depuis le métro Izmaïlovski Park jusqu'à l'arrêt « VVA im. Y. Gagarine » ou par l'autobus N°362 depuis la gare routière (Métro Chelkovskaïa) jusqu'au terminus.

Mont Poklonnaïa et Parc de la Victoire

Au Mont Poklonnaïa 30 feux d'artifice programmés le 23 février. Crédit : Lori/Legion Media

Selon la tradition, on peut observer le 23 février au Mont Poklonnaïa des joutes de chevaliers, suivre des excursions consacrées aux héros de la Grande Guerre patriotique, et regarder avec de nombreux Moscovites le plus impressionnant des 30 feux d'artifice programmés ce jour-là à différents points de Moscou. (Gratuit)

Carte des feux d'artifice du 23 février 2013 :

Le feu d'artifice débutera le 23 février à 21h00. On réalisera 30 salves depuis 72 systèmes de lancement à 30 secondes d'intervalle, qui se poursuivront pendant 15 minutes.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.