Des cabines de sécurité dans les parcs de Moscou

Une grande partie du parc Sokolniki qui couvre une surface de plus de 500 hectares est « sauvage ». Crédit : Lori/Legion Media

Une grande partie du parc Sokolniki qui couvre une surface de plus de 500 hectares est « sauvage ». Crédit : Lori/Legion Media

Les parcs de Moscou pourraient bientôt être équipés de cabines de sécurité éclairées et faites de verre renforcé afin de protéger les promeneurs du soir qui se perdent ou se retrouvent en situation de danger, a déclaré le chef du département de la Culture à Moscou.

Sergueï Kapkov, chef du département de la Culture de la ville, a expliqué dans une interview à Izvestia publiée lundi que les autorités prévoyaient l’installation de cinquante cabines dans le parc de Sokolniki comme projet pilote afin recueillir les réactions de la population.

Il explique que ces cabines seraient équipées de boutons d’urgence et d’un téléphone pour permettre aux promeneurs paniqués d’appeler la police ou demander des instructions. Il ajoute que ce genre de cabines ont été construites dans des stations de ski dans les Alpes.

Une grande partie du parc Sokolniki qui couvre une surface de plus de 500 hectares est « sauvage », affirme le représentant de la ville. Ces cabines font partie des efforts de son département pour rendre la ville de Moscou plus sûre.

Les autorités pensent également placer ces cabines dans le parc Ismaïlovski et la forêt Bitsevski, dit Kapkov. Le design des cabines sera conçu par Wowhaus, un bureau d’architecte de la capitale.

Un expert de l’Institut du design et de la recherche scientifique de Moscou a estimé que le projet pilote pour l’installation de cinquante cabines à Sokolniki coûterait 7,5 millions de roubles (environ 174.000 euros).

Paru sur le site de The Moscow Times le 19 février 2013.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.