Le personnel d’Aeroflot a du style!

Source : service de presse

Source : service de presse

Qui a dit que seuls Paris et Milan étaient à la pointe de la mode ? La Russie, pas forcément reconnue pour ses goûts en matière d’habillement, s’est pourtant distinguée parmi les compagnies aériennes européennes et occupe désormais la première place dans le classement des plus beaux uniformes du personnel de bord.

Crédit photos : service de presse

Selon une enquête menée par le moteur de recherches de billets d’avion, Skyscanner, le personnel de bord d’Aeroflot est le mieux habillé de toutes les grandes compagnies aériennes européennes. Ces résultats sont le fruit d’une enquête pour laquelle 1200 personnes ont évalué les uniformes du personnel de vol des compagnies européennes. L’uniforme d’Aeroflot, modifié en 2010, a remporté la palme et se classe désormais en première place du classement. L’uniforme bleu-blanc-rouge de British Airways se place en deuxième position. L’uniforme bleu et le foulard jaune de la compagnie allemande, Lufthansa, occupent la dernière marche du podium. Air France et Finnair clôturent le top cinq.

« Pour nous, il était important de créer un uniforme à la mode, élégant et moderne. L’uniforme doit plaire à nos passagers et être facilement reconnaissable. En 2010, nous occupions la huitième place dans le classement mondial des compagnies aériennes établi par Skyscanner et aujourd’hui, nous sommes les premiers en Europe. Cela signifie que nous avons bien défini nos priorités et de fait, notre uniforme est le meilleur ! » a déclaré le directeur général de la compagnie, Vitali Saveliev. 

Pour les stewards, l’uniforme se compose d’un complet bleu foncé que ce soit pour l’hiver ou l’été. Les hôtesses disposent quant à elles de deux uniformes : un bleu foncé pour l’hiver et un rouge mandarine pour l’été. L’uniforme d’Aeroflot se distingue par son emblème brodé en couleur or.

Aeroflot ne compte pas s’arrêter là et prévoit de modifier prochainement l’uniforme de son personnel dans les aéroports.

Paru sur le site de Newsru.com le 7 février 2013.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.