La Semaine du Cinéma russe à Paris

Service de presse

Bonne nouvelle pour les amateurs du septième art russe : devenue traditionnelle, la Semaine du Cinéma russe est de retour dans la capitale française. Sa 14ème édition se tiendra du 9 au 15 novembre aux cinémas L’Arlequin, Le Majestic Passy et Le Reflet Médicis.

Les organisateurs proposeront au public une riche sélection d’œuvres cinématographiques, dont productions de l’année 20016 sous-titrées en français. 

Cette année, 16 films de nouveau cinéma russe sont au programme. Nous vous proposons de découvrir notre sélection. 

L&rsquo;apparition d&rsquo;un monsieur &eacute;trange se disant &ecirc;tre un ex&eacute;cuteur, fait l&rsquo;effet d&rsquo;une bombe, dans un bledprovincial portantbizarrement le nom d&rsquo;Orl&eacute;ans. De mani&egrave;re tr&egrave;s excentrique il ouvre les yeux aux habitants sur les &laquo;&nbsp;squelettes dans leurs placards&nbsp;&raquo; et promet des tourments &eacute;ternels de leur vivant. D&eacute;sormais, la vie de la belle coiffeuse Lida, du chirurgien de l&rsquo;h&ocirc;pital local Roudik et du juge d&rsquo;instruction Nevoline ne sera plus jamais comme avant. L&rsquo;ex&eacute;cuteur est omnipr&eacute;sent, et, en plus, il s&rsquo;av&egrave;re absolument indispensable&hellip;nOrl&eacute;ans - Thriller fantastique, 2015. R&eacute;alisation : Andre&iuml; Prochkine<p>L&rsquo;apparition d&rsquo;un monsieur &eacute;trange se disant &ecirc;tre un ex&eacute;cuteur, fait l&rsquo;effet d&rsquo;une bombe, dans un bledprovincial portantbizarrement le nom d&rsquo;Orl&eacute;ans. De mani&egrave;re tr&egrave;s excentrique il ouvre les yeux aux habitants sur les &laquo;&nbsp;squelettes dans leurs placards&nbsp;&raquo; et promet des tourments &eacute;ternels de leur vivant. D&eacute;sormais, la vie de la belle coiffeuse Lida, du chirurgien de l&rsquo;h&ocirc;pital local Roudik et du juge d&rsquo;instruction Nevoline ne sera plus jamais comme avant. L&rsquo;ex&eacute;cuteur est omnipr&eacute;sent, et, en plus, il s&rsquo;av&egrave;re absolument indispensable&hellip;</p>n
Sacha est photographe et journaliste. Sa vie heureuse s&rsquo;effondre en un jour, quand elle retrouve l&rsquo;homme qu&rsquo;elle aime assassin&eacute;. M&ecirc;l&eacute;e, contre sa volont&eacute;, &agrave; une affaire louche et criminelle, il semble &agrave; Sacha que le monde entier s&rsquo;acharne contre elle&nbsp;: on la poursuit, on veut la tuer&nbsp;; la police la consid&egrave;re comme principal suspect et la recherche&nbsp;; ses amis se d&eacute;tournent d&rsquo;elle. Et, surtout, elle ne comprend pas pourquoi tout cela lui arrive. Mais Sacha n&rsquo;est pas pr&ecirc;te &agrave; c&eacute;der. Guid&eacute;e par la volont&eacute; de d&eacute;couvrir le myst&egrave;re du meurtre de son amant, elle commence sa propre enqu&ecirc;te&hellip;nArt pur - Thriller policier, 2016. R&eacute;alisation : Renat Davletiarov<p>Sacha est photographe et journaliste. Sa vie heureuse s&rsquo;effondre en un jour, quand elle retrouve l&rsquo;homme qu&rsquo;elle aime assassin&eacute;. M&ecirc;l&eacute;e, contre sa volont&eacute;, &agrave; une affaire louche et criminelle, il semble &agrave; Sacha que le monde entier s&rsquo;acharne contre elle&nbsp;: on la poursuit, on veut la tuer&nbsp;; la police la consid&egrave;re comme principal suspect et la recherche&nbsp;; ses amis se d&eacute;tournent d&rsquo;elle. Et, surtout, elle ne comprend pas pourquoi tout cela lui arrive. Mais Sacha n&rsquo;est pas pr&ecirc;te &agrave; c&eacute;der. Guid&eacute;e par la volont&eacute; de d&eacute;couvrir le myst&egrave;re du meurtre de son amant, elle commence sa propre enqu&ecirc;te&hellip;</p>n
Pavel Zou&iuml;ev perd la vue&nbsp;; il est contraint de tout recommencer &agrave; z&eacute;ro. Tous les liens qui le reliaient &agrave; sa vie d&rsquo;avant sont bris&eacute;s, tandis que, dans sa nouvelle vie, il rencontre une femme capable de voir plus que quiconque. Elle s&rsquo;appelle Nadejda et elle travaille &agrave; la clinique locale. Ensemble ceux deux-l&agrave; vivront, peut-&ecirc;tre, les plus beaux jours de leur vie.nInsight - Drame, 2015. Sc&eacute;nario et r&eacute;alisation : Alexandre Kott<p>Pavel Zou&iuml;ev perd la vue&nbsp;; il est contraint de tout recommencer &agrave; z&eacute;ro. Tous les liens qui le reliaient &agrave; sa vie d&rsquo;avant sont bris&eacute;s, tandis que, dans sa nouvelle vie, il rencontre une femme capable de voir plus que quiconque. Elle s&rsquo;appelle Nadejda et elle travaille &agrave; la clinique locale. Ensemble ceux deux-l&agrave; vivront, peut-&ecirc;tre, les plus beaux jours de leur vie.</p>n
Le lyc&eacute;en Benjamin, personnage principal du film, pense tout connaitre des principes moraux. Il croit savoir comment les respecter, contre qui les d&eacute;fendre, ce qui est bien et ce qui est mal. L&rsquo;adolescent aux yeux clairs, qui a du mal &agrave; communiquer avec les filles de son &acirc;ge, se transforme en un clin d&rsquo;&oelig;il en un Tartuffe moderne, capable de forcer la foule &agrave; dire blanc quand c&rsquo;est noir. La seule personne qui tente de sauver le h&eacute;ros de lui-m&ecirc;me est Elena Lvovna, son professeur de biologie. Inutile de dire que tous les efforts de l&rsquo;enseignante resteront vains et qu&rsquo;en fin de compte, c&rsquo;est elle qu&rsquo;il faudra sauver, comme toute honn&ecirc;te personne se battant contre le fanatisme.nLe Disciple - Drame, 2016. Sc&eacute;nario et r&eacute;alisation : Kirill Serebrennikov<p>Le lyc&eacute;en Benjamin, personnage principal du film, pense tout connaitre des principes moraux. Il croit savoir comment les respecter, contre qui les d&eacute;fendre, ce qui est bien et ce qui est mal. L&rsquo;adolescent aux yeux clairs, qui a du mal &agrave; communiquer avec les filles de son &acirc;ge, se transforme en un clin d&rsquo;&oelig;il en un Tartuffe moderne, capable de forcer la foule &agrave; dire blanc quand c&rsquo;est noir. La seule personne qui tente de sauver le h&eacute;ros de lui-m&ecirc;me est Elena Lvovna, son professeur de biologie. Inutile de dire que tous les efforts de l&rsquo;enseignante resteront vains et qu&rsquo;en fin de compte, c&rsquo;est elle qu&rsquo;il faudra sauver, comme toute honn&ecirc;te personne se battant contre le fanatisme.</p>n
La jeune religieuse polonaise s&oelig;ur Anna est envoy&eacute;e dans une paroisse situ&eacute;e sur les hauteurs de l&rsquo;Himalaya. Anna a 25 ans. Elle a pass&eacute; la moiti&eacute; de son temps dans un couvent. Pour la premi&egrave;re fois de sa vie, elle quitte son pays natal et se retrouve dans un monde qui lui est totalement &eacute;tranger. Elle est confront&eacute;e &agrave; une toute autre culture et &agrave; une religion absolument diff&eacute;rente. Le monde myst&eacute;rieux du Tibet et les rencontres faites au hasard l&rsquo;am&egrave;nent &agrave; avoir des questions et des r&eacute;flexions complexes.nLe Salut - Road movie, 2015. R&eacute;alisation : Ivan Vyrypa&iuml;ev<p>La jeune religieuse polonaise s&oelig;ur Anna est envoy&eacute;e dans une paroisse situ&eacute;e sur les hauteurs de l&rsquo;Himalaya. Anna a 25 ans. Elle a pass&eacute; la moiti&eacute; de son temps dans un couvent. Pour la premi&egrave;re fois de sa vie, elle quitte son pays natal et se retrouve dans un monde qui lui est totalement &eacute;tranger. Elle est confront&eacute;e &agrave; une toute autre culture et &agrave; une religion absolument diff&eacute;rente. Le monde myst&eacute;rieux du Tibet et les rencontres faites au hasard l&rsquo;am&egrave;nent &agrave; avoir des questions et des r&eacute;flexions complexes.</p>n
C&rsquo;est quoi l&rsquo;amour&nbsp;? Les personnages du film tentent de r&eacute;pondre &agrave; cette question. Des histoires et des personnages les plus vari&eacute;s s&rsquo;enchev&ecirc;trent et se succ&egrave;dent dans ce film. De courtes histoires tr&egrave;s diff&eacute;rentes, et toutes sur l&rsquo;amour&nbsp;: un jeune couple qui pr&eacute;f&egrave;re vivre comme des personnages de dessins anim&eacute;s japonais ; une secr&eacute;taire qui re&ccedil;oit les avances d&eacute;plac&eacute;es de son patron ; une Japonaise venue &agrave; Moscou pour trouver un homme russe ; un d&eacute;cograffeur en qu&ecirc;te de beaut&eacute; ; une psychologue, embauch&eacute;e par son ex-mari pour une mission farfelue&hellip; Et beaucoup d&rsquo;autres choses encore&hellip;nDe l&#39Amour - Com&eacute;die romantique, 2015. R&eacute;alisation : Anna Melikian<p>C&rsquo;est quoi l&rsquo;amour&nbsp;? Les personnages du film tentent de r&eacute;pondre &agrave; cette question. Des histoires et des personnages les plus vari&eacute;s s&rsquo;enchev&ecirc;trent et se succ&egrave;dent dans ce film. De courtes histoires tr&egrave;s diff&eacute;rentes, et toutes sur l&rsquo;amour&nbsp;: un jeune couple qui pr&eacute;f&egrave;re vivre comme des personnages de dessins anim&eacute;s japonais ; une secr&eacute;taire qui re&ccedil;oit les avances d&eacute;plac&eacute;es de son patron ; une Japonaise venue &agrave; Moscou pour trouver un homme russe ; un d&eacute;cograffeur en qu&ecirc;te de beaut&eacute; ; une psychologue, embauch&eacute;e par son ex-mari pour une mission farfelue&hellip; Et beaucoup d&rsquo;autres choses encore&hellip;</p>n
Film exp&eacute;rimental et d&eacute;but de r&eacute;alisatrice, conciliant cin&eacute;ma de fiction et documentaire, mettant en sc&egrave;ne, dans le r&ocirc;le principal, un soliste du Th&eacute;&acirc;tre Acad&eacute;mique d&rsquo;Op&eacute;ra et de Ballet de Bouriatie. Les f&ecirc;tes nationales au datsan (temple bouddhiste) d&rsquo;Ivolguine, la rencontre avec le Chambo lama Etiguelov, les combats singuliers, le p&eacute;riple des personnages et de l&rsquo;&eacute;quipe de tournage sur le lac Ba&iuml;kal ne sont pas des mises en sc&egrave;ne.nLa soif du vent - Art-house, 2016. R&eacute;alisation: Olga Vereme&iuml;eva, Elena Demidova<p>Film exp&eacute;rimental et d&eacute;but de r&eacute;alisatrice, conciliant cin&eacute;ma de fiction et documentaire, mettant en sc&egrave;ne, dans le r&ocirc;le principal, un soliste du Th&eacute;&acirc;tre Acad&eacute;mique d&rsquo;Op&eacute;ra et de Ballet de Bouriatie. Les f&ecirc;tes nationales au datsan (temple bouddhiste) d&rsquo;Ivolguine, la rencontre avec le Chambo lama Etiguelov, les combats singuliers, le p&eacute;riple des personnages et de l&rsquo;&eacute;quipe de tournage sur le lac Ba&iuml;kal ne sont pas des mises en sc&egrave;ne.</p>n
 
1/7
 

Pour consulter le programme détaillé, merci de suivre le lien.

Participez à notre concours et 

Gagnez des billets pour la Semaine du cinéma russe à Paris

 


 

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.