24 heures de la vie d'une femme d'après Stefan Zweig

Théâtre La Bruyère, Paris

Une adaptation musicale du roman de Stefan Zweig, sur une musique de Sergeï Dreznin, avec Isabelle Georges, Frédérik Steenbrink et Olivier Ruidavet au théâtre La Bruyère.

Mise en scène de Franck Berthier, adaptation, livret et paroles de Christine Khandjian et Stéphane Ly-Cuong, accompagnés par Yann Ollivo (arrangements, direction musicale et piano), Naaman Sluchin (violon) et Isabelle Sajot (violoncelle).
Une femme, récemment veuve, belle et déprimée traîne son ennui de palace en casino, recherchant l’excitation des autres pour ne pas avoir l’impression d’être morte. Elle se jette corps et âme dans une passion dévorante pour un jeune homme fou de jeu qui vient de tout perdre au casino.

Elle nous raconte cette passion fulgurante et inoubliable, cette émotion crue qui se cache sous les masques, cette histoire intemporelle d’amour et d’abandon malgré les conventions sociales.

Sergeï Dreznin est aujourd'hui le seul compositeur russe, vivant à l'Occident, qui travaille avec succès dans le genre de la comédie musicale. Il a écrit et réalisé des spectacles sur les scènes de Vienne, New York, Paris, Moscou et Ekaterinbourg. À la suite de sa rencontre avec la pianiste et compositeur la vedette française Isabelle Georges en 2009, l'adaptation française du spectacle Cabaret Terezin (un hommage en chansons à tous les prisonniers du camp de Terezin et toutes les victimes de l’Holocauste) a vu le jour. Et c'est Isabelle Georges qui a proposé à Sergeï Dreznin d'écrire pour elle un spectacle musical sur le chef-d'œuvre intemporel de Stefan Zweig. Son choix était juste. Le compositeur a su traduire et transmettre ces puissantes émotions, décrites par Zweig, en langue musicale très intense. 

30 représentations exceptionnelles du 1er juillet au 1er août 2015

Horraires : du mardi au samedi à 20h30 - matinée samedi à 17h

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.