F1 : Daniil Kvyat établit un record russe

Daniil Kvyat

Daniil Kvyat

Reuters
Le pilote russe de l’équipe de Formule 1 de Red Bull Racing Daniil Kvyat a montré le meilleur résultat de sa carrière en arrivant deuxième au Grand Prix de Hongrie dimanche dernier. Le pilote allemand Sebastian Vettel de l’équipe Scuderia Ferrari a remporté la victoire sur le Hungaroring, tandis que le coéquipier australien de Kvyat Daniel Ricciardo est arrivé troisième.

Sur la grille de départ, Kvyat se trouvait en septième position, mais suite à une mauvaise performance de tout un groupe de pilotes, dont les leaders de la saison Lewis Hamilton et Nico Rosberg, représentant tous deux l’écurie Mercedes, le Russe est parvenu à se hisser parmi les vainqueurs, malgré les problèmes techniques rencontrés au tout début de la course. « Au départ, je pensais que la course était terminée pour moi, car je ressentais de fortes vibrations. L’équipe continuait à attaquer, et aujourd’hui, j’ai réellement compris ce que « n’abandonne jamais » voulait dire », a raconté Kvyat aux journalistes après la course.

Kvyat est monté sur le podium à l’âge de 21 ans et 91 jours. Sebastian Vettel est le seul à avoir réussi cet exploit à un plus jeune âge lors de sa victoire au Grand Prix d’Italie en 2008 – l’Allemand avait alors 21 ans et 73 jours.

La deuxième place de Kvyat sur le Hungaroring est le meilleur résultat pour les pilotes russes de Formule 1. Jusqu’alors, la meilleure réalisation appartenait à Vitaly Petrov qui était arrivé troisième en Australie en 2011.

Au cours de cette saison, Kvyat n’était pas parvenu à se hisser au-dessus de la quatrième place, ayant rencontré de nombreux problèmes avec son bolide. La direction de Red Bull se plaignait notamment de la fiabilité des moteurs récemment introduits par Renault, jugée inférieure à celles de ses principaux concurrents Mercedes et Ferrari.

Dans un entretien avec le journal Kommersant, Igor Ermiline, conseiller du président de la Fédération russe de l'automobile (RAF) pour la Formule 1, a précisé que la qualité de la voiture est décisive en F1. « Daniil est un pilote très doué, accompli et réellement mûr », a souligné Ermiline. « En Hongrie, sa voiture s’est portée à merveille. Si cela continue, les podiums lui sont garantis ».

Kvyat a dédié son succès hongrois au Français Jules Bianchi, ancien pilote de Marussia Racing décédé le 17 juillet après être resté plusieurs mois dans le coma. Bianchi avait été victime d’un accident au Grand Prix du Japon en octobre 2014. 

 

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.