Œnotourisme : la Russie à travers un verre de vin

L’œnotourisme en Russie pourrait constituer une expérience intéressante et surtout abordable, même s’il ne s’agit pas d’un « pays viticole » au sens traditionnel de ce terme. RBTH a préparé un itinéraire à travers les trois meilleurs vignobles du kraï de Krasnodar, dans le sud de la Russie, et a demandé à un expert de composer le Top-5 des vins russes avec des conseils gastronomiques.

La fabrication du vin en quantités industrielles date en Russie de l’époque de Pierre Ier, mais ce n’est qu’à la fin du XIXe siècle que la viniculture russe connaît un véritable essor. C’est à cette période qu’apparaissent les maisons célèbres Abrau-Durso, Massandra et Novyï Svet.

À l’époque soviétique, les vignerons restent toujours appréciés par le pouvoir, mais la campagne anti-alcool lancée au milieu des années 1980 et l’effondrement de l’URSS  poussent l’industrie au bord de la faillite. La situation ne commence à changer qu’au XXIe siècle.

Sur la route des vins du kraï de Krasnodar

Le domaine viticole Fanagoria

Crédit : Lori / Legion media

Les vignobles de Fanagoria poussent sur la péninsule de Taman, près des ruines de la ville éponyme de la Grèce antique, située à 1 356 km de Moscou. La visite standard du domaine comprend les vignobles, l’unique atelier russe de production de fûts et la dégustation.

Mais nous vous conseillons de remplacer la simple dégustation par un repas œnogastronomique : le menu spécial à base de produits de saison commenté par un viticulteur professionnel est le meilleur moyen d’apprécier les vins fabriqués par l’un des plus grands domaines russes. 

Lefkadia

Crédit : PhotoXpress

Le domaine est situé dans la région de Crimée, à mi-chemin entre Krasnodar et Taman (à 1 500 km de Moscou). Lefkadia a été créé il y a une dizaine d’années et a d’emblée été conçu comme un domaine viticole moderne : le terroir est soigneusement sélectionné, les souches sont françaises et la production est chapeautée par Patrick Léon, le meilleur vigneron du Château Mouton Rothschild.

La visite du domaine vous offrira une immersion dans le monde du vin russe : outre la visite traditionnelle du vignoble et des caves et la dégustation, le programme comprend le musée du vin et le laboratoire œnologique.

Maison viticole russe Abrau-Durso

Crédit : PhotoXpress

Le petit village d’Abrau-Durso se trouve près de Novorossisk (à 1 486 km de Moscou) : depuis plus de cent ans, ce village est le lieu où l’on fabrique les meilleurs mousseux russes. Vous pouvez y passer plusieurs heures, visiter les anciennes caves et découvrir la fabrication des mousseux selon la méthode traditionnelle et la méthode Charmat, puis déguster les meilleurs exemplaires.

Vous pouvez également y passer plusieurs jours en complétant la visite viticole avec des loisirs de votre choix : galerie d’art, master-classes culinaires, SPA, pêche en mer, balades à vélo, randonnées, plongée, etc.

Le Top-5 des vins russes par Dmitri Fedotov, expert en vin et membre du Conseil d’administration de l’Union russe des vignerons 

1. Lefkadia Flamingo 2014 (Grenache), kraï de Krasnodar

Vin de couleur tourmaline pâle aux arômes de framboise, fraises des bois et épices. La bouche est fraîche, minérale et fruitée. Je le conseille avec des plats légers à base de viande et des hors-d’œuvre à base de poisson, salades de fruits de mer et crustacés.

Prix : 1 400 roubles / 21,89 euros.

2. Domaine Vedernikov Krasnostop Zolotovski, vieilli en fûts de chêne, cuvée 2012, vallée du Don

Vin de couleur grenat foncé aux arômes subtiles de confiture avec des notes de myrtille, eucalyptus et fines herbes. La bouche est légèrement sucrée, épicée et fruitée, fraîche et un peu salée. Excellent accompagnement pour des plats de résistance à base de viande, comme, par exemple, les brochettes d’agneau.

Prix : 1 300 roubles / 20,32 euros.

3. Château Divnomorskoié West Hill Blend 2012 (Cabernet Sauvignon, Merlot), kraï de Krasnodar

Vin de couleur cerise noire aux arômes de prunes noires, cassis avec des notes de merisier et d’épices. La bouche est fraîche, épicée et fruitée. Le steak est l’accompagnement gastronomique classique, mais si vous aimez expérimenter, prenez un filet de bœuf avec une sauce élaborée.

Prix : 1 600 roubles / 25 euros.

4. Abrau-Durso Brut L’art Nouveau Imperial 2010 (Chardonnay, Pinot Blanc, Pinot Noir)

Vin mousseux de couleur or pâle avec de beaux fils de fines bulles et une mousse de densité moyenne qui retombe rapidement. Arômes fruités avec des notes de pomme verte et jaune. Piquant, minéral et fruité en bouche. Je conseille de servir ce vin avec des noix de St-Jacques, moules et autres plats à base de fruits de mer.

Prix : 1 500 roubles / 23,45 euros.

5. Château Le Grand Vostock “Le Chêne Royal” 2011 Kouban (Chardonnay et Sauvignon Blanc)

Vin de couleur or pâle aux arômes de pomme blanche et verte, avec des notes de vanille et de cardamome. La bouche est fraîche, crémeuse et fruitée, dense. Ce vin est idéal avec un poisson de mer gras grillé. Vous pouvez également le tester avec des plats à base de poulet ou de viande blanche.

Prix : 900 roubles / 14 euros.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.